Persévérer dans la prière

Présentée par

S'abonner à l'émission

Halte spirituelle, l'intégrale

vendredi 1 juillet 2016 à 23h00

Durée émission : 55 min

Persévérer dans la prière

La prière est une expérience vitale. Dans cette rencontre avec l'Autre en nous, le cœur se dilate pour apprendre à aimer. Marie-Geneviève Missègue répond à Béatrice Soltner.

"Demeurez en moi, comme moi en vous." (Jn, 15, 4) Dans l'Evangile, Jésus invite ses disciples à prier. Pour le chrétien, la prière est aussi indispensable s'il veut grandir dans la foi. Mais comment s’y prendre? Et surtout comment persévérer dans la prière jour après jour? Marie-Geneviève Missègue a vécu 15 ans en ermitage, "absolument seule et sans voir personne". Cette expérience radicale, que l'on est peu nombreux à vivre, elle la décrit comme "pas toujours facile", mais "magnifique" et "très forte", voire "ardente". Une période de sa vie où elle a pu expérimenter en profondeur le mystère de la prière et de la relation entre l'homme et son Dieu.

"La vie spirituelle c'est quelque chose de magnifique,
ça fait partie de la dimension inaliénable de l'homme.
"

 

La vie spirituelle appartient à la structure fondamentale de l'homme. "S'il ferme les yeux, il est toujours capable de trouver l'infini de Dieu", explique Marie-Geneviève Missègue, qui a publié un guide pratique sur la prière "Le buisson ardent de la prière". Riche de son expérience érémitique, elle explique comment tout l'être est concerné par la prière. "Quand on a une difficulté spirituelle, le psaume dit que l'on a les reins brisés." Dans la pensée sémitique, mais aussi chrétienne, corps et esprit sont indissociables. Le Christ par son incarnation a donné "toute sa dimension divine au corps".

Contrairement à la méditation,
la prière ne sert pas à faire le vide ou à détendre son corps.
Au coeur de la prière chrétienne, il y a une relation d'amour avec Dieu.

 

Dans la prière on fait intervenir les cinq sens. "On atteint Dieu en le goûtant", explique celle qui a appris la prière au contact des exercices de saint Ignace. "On le touche, on le sent... tout notre être participe à cette rencontre de Dieu." Sensualité fait de regarder et de toucher. Si la prière n'appartient pas qu'aux chrétiens, la prière chrétienne a un visage, celui de Dieu. La prière entretient cette relation d'amour avec Dieu. Il ne s'agit pas, à la différence de la méditation de faire le vide ou de détendre son corps, "il y a une relation d'amour au coeur de ce silence". Et la prière chrétienne commence avec le fait de se savoir aimé de Dieu: "se savoir aimé de Dieu, ça se passe à l'intérieur du coeur".

Invités

  • Marie-Geneviève Missègue , docteur en théologie et en histoire des religions

Les dernières émissions

L'émission

Tous les vendredis à 23h00

L'émission de référence de RCF! Un format court et quotidien, complété par une version intégrale le samedi, pour engager une réflexion spirituelle profonde et accessible, autour d'une thématique d'actualité.

Le présentateur

Béatrice Soltner

Formée aux arts plastiques et à l'histoire de l'art Béatrice rejoint RCF en 1994. Elle aime faire émerger la parole et l'offrir en partage. La vie intérieure est son domaine de prédilection. Passionnée par la spiritualité et la psychologie, elle s'intéresse aussi au dialogue entre les églises chrétiennes.