Prière de Taizé - Allons-nous devenir les témoins de la résurrection ?

S'abonner à l'émission

La prière des Frères de Taizé

samedi 4 avril à 20h30

Durée émission : 30 min

Prière de Taizé - Allons-nous devenir les témoins de la résurrection ?

© Scènes de la vie du Christ - L'entrée à Jérusalem - Fresque de Giotto

L'entrée de Jésus dans Jérusalem est le premier acte de la passion. Nous sommes entraînés à suivre Jésus dans sa passion. Allons-nous devenir les témoins de sa résurrection ?

À partir du mardi 17 mars et pour toute la durée du confinement, RCF retransmet tous les soirs de 20h30 à 21h un temps de prière en DIRECT de la communauté de Taizé. Le déroulement complet de la prière est disponible sur le site de Taizé.

 

CONFIEZ VOS INTENTIONS DE PRIÈRE AUX FRÈRES DE TAIZÉ - Les auditeurs de RCF sont invités à faire part de leurs intentions de prière, dont certaines pourront être lues à l'antenne. Toutes seront portées dans la prière par les frères de Taizé.
> Cliquez ici pour confier vos intentions de prière aux frères de Taizé

 

méditation de Frère Luc

Les foules qui marchaient devant Jésus et celles qui suivaient criaient : « Hosanna au fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna au plus haut des cieux ! » (Mt 21, 1-11)
 
L’entrée du Messie dans la Ville sainte dans la liesse populaire est le premier acte de la passion. Il met en place le ressort dramatique : Comment reconnaître l’avènement du Royaume de Dieu à travers la passion de Jésus ? C’est une invitation à chercher, sous le déroulement des évènements, leurs causes et leurs enjeux profonds.
 
C’est bien à Jérusalem que le Messie doit être manifesté. Jésus n’entre pas dans la ville comme un conquérant en triomphe, dans un déploiement de faste, d’honneur et de puissance. Il n’est pas attendu aux portes de la ville par les autorités officielles. C’est que s’il est roi, son royaume n’est pas de ce monde. En entrant publiquement dans la Ville sainte, Jésus prend le risque de sa vie. Il sait bien qu’il est recherché et que certains ont décidé de le tuer. Ce faisant, il assume pleinement que le moment d’accomplir le salut est arrivé. A partir de là il n’y a plus de retour en arrière possible. Tout ce qui va se passer ensuite tient à cette décision intérieure. C’est donc bien un moment clef et un motif de reconnaissance et de joie. Lui seul cependant est conscient de la manière dont les évènements vont se dérouler. Mais il ne fait pas taire la foule enthousiaste et confirme que c’est bien une étape importante.
 
Il est le Messie contradictoire annoncé par le prophète Zacharie : « juste et victorieux, humble et monté sur un âne... » La foule, qui ne se doute pas du chemin encore à parcourir, acclame Jésus comme le roi longtemps espéré qui assurera pour toujours la paix et la justice. Les plus petits peuvent se réjouir sans limite car ils vont être délivrés des souffrances et de l’angoisse... Mais la victoire ne passera pas par une prise de pouvoir ni par un coup de force sur les institutions. Personne n’aurait pu se représenter la voie que Dieu va ouvrir.
 
Jésus innocent monte pour une bataille décisive qui requiert toute sa personne. Dans la foi, il accède au centre de la nation pour révéler la profondeur du mal qui l’atteint. Il va dénoncer la prétention du mal à régner dans le coeur des humains et en même temps il va le déraciner. Le coeur des humains est destiné au Royaume de Dieu. C’est au plus profond de chacun que la réalité du Royaume se fonde. Jésus entre sans arme, sans protection, avec seulement sa relation avec son Père pour débusquer le mensonge. Cela réclame sa résolution sans faille, un courage exceptionnel et une intelligence ferme du combat à mener.
 
Comment cela va-t-il se passer ? Comment le Messie va-t-il être manifesté et reconnu ? Pour le découvrir, nous voilà entraînés à suivre Jésus dans sa passion. Allons-nous le laisser entrer chez nous, y chasser les ombres et faire lever sa lumière ? Allons-nous devenir les témoins de sa résurrection ?
 
La personne d’espérance pour aujourd’hui est Rebecca, une jeune berlinoise. Voici ce qu’elle nous écrit : « Je reçois beaucoup d’appel pour aider. D’un côté il y a les urgences de l’aide aux enfants, d’un autre côté j’assure des permanences à l’accueil d’une maison de retraite pour expliquer aux parents que les visites ne sont plus possibles mais qu’ils peuvent laisser une carte de salutation. La semaine dernière j’étais au poste de la diaconie-service. J’ai fait les courses pour des personnes âgées. Il y a eu des situations très émouvantes comme avec ce vieux monsieur. La note de liaison indiquait qu’il ne devait y avoir aucun contact car il a un sérieux problème pulmonaire. Il accrocherait la liste des courses, l’argent et un sac pour tout mettre à la poignée de son appartement. Et voilà que quand nous sommes sorties de ascenseur, il nous attendait sur le pas de sa porte. Il avait du mal a respirer. Mais il voulait parler et nous demander encore si nous pourrions faire telle ou telle chose pour lui, lui rapporter son courrier, etc. Il avait tellement besoin d’un contact humain ! Bien sûr nous avons respecté les distances de sécurité. Il était si reconnaissant. Ce sont des moments d’espérance. Quand l’un peut donner et que l’autre accepte.  Hier avec mes colocataires nous avons encore passé la journée à coudre des masques. Ce jour communautaire fut très joyeux. Nous avons passé plus de temps ensemble, ri et partagé tout en faisant quelque chose d’utile en même temps. La prière du soir quotidienne en direct avec vous est toujours un encouragement. Cela me fait beaucoup de bien de méditer sur ma journée et de me tenir en présence de Dieu, de lui partager mes inquiétudes alors que je dois affronter chaque jour le risque de contagion. »

 

ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS : RCF ASSURE UN SERVICE D'ÉGLISE - RCF vous propose de suivre en DIRECT : 
- Une messe quotidienne : de 11h à 11h30
- La messe dominicale : à 18h
- Le culte protestant : le samedi à 18h
Vous retrouvez le commentaire de l'Évangile du dimanche dans Enfin une Bonne nouvelle.
PRIER AVEC RCF - Pendant la durée de quarantaine, RCF assure la diffusion de : La Prière du matinLa Prière du soir et Le Psaume du jour. Le chapelet en direct de la grotte de Lourdes (à 15h30)
ET AUSSI : pour toute la durée du confinement, RCF retransmet tous les soirs de 20h30 à 21h un temps de prière en DIRECT de la communauté de Taizé.

 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 20h30

À partir du mardi 17 mars et pour toute la durée du confinement, RCF retransmet tous les soirs de 20h30 à 21h un temps de prière en DIRECT de la communauté de Taizé. Le déroulement complet de la prière est disponible sur le site de Taizé.