Prière de Taizé: avec Jésus, se laisser entraîner vers l'inattendu

S'abonner à l'émission

La prière des Frères de Taizé

samedi 21 mars à 20h30

Durée émission : 30 min

 La prière des Frères de Taizé

© Image CIRIC - Prière à Taizé

La rencontre avec Jésus ressuscité élargit notre horizon et nous entraîne plus loin, au-delà des barrières de toutes sortes pour vivre une fraternité.

À partir du mardi 17 mars et pour toute la durée du confinement, RCF retransmet tous les soirs de 20h30 à 21h un temps de prière en DIRECT de la communauté de Taizé.

 

CONFIEZ VOS INTENTIONS DE PRIÈRE AUX FRÈRES DE TAIZÉ - Les auditeurs de RCF sont invités à faire part de leurs intentions de prière, dont certaines pourront être lues à l'antenne. Toutes seront portées dans la prière par les frères de Taizé.
> Cliquez ici pour confier vos intentions de prière aux frères de Taizé

 

méditation de Frère Luc

Ce samedi soir 21 mars, nous prions en communion avec les auditeurs de RCF. Voici quelques pistes de réflexion alors qu’à Taizé la prière se poursuit par quelques instants de silence.

Nous venons d’entendre la belle confession de foi que Paul adresse aux fidèles de la ville de Philippes, la première communauté qu’il a fondée en Europe. Lors de sa visite initiale chez eux, Paul a pu leur raconter en détail comment Dieu l’a saisi un jour sur la route de Damas. C’est par le visage de Jésus de Nazareth, le crucifié, dont il cherchait à faire taire la voix et à détruire la mémoire en persécutant ses disciples que Dieu l’a interpellé.

Aveuglé qu’il était dans l’assurance des ses origines, de sa science, de ses convictions et de son engagement, il a réalisé que ce crucifié est le Serviteur souffrant annoncé par le prophète Isaïe qui prend nos péchés (1Co 15, 3) et nous donne la vie. C’est ce crucifié qui l’a accueilli dans sa paix, sa lumière et qui lui a confirmé son pardon. Il l’a choisi puis envoyé pour le servir. Aux yeux de tous un crucifié était banni au rang des criminels, il était la honte, la tristesse et l’échec pour les siens.

En contemplant Jésus donnant sa vie jusque sur la croix, Paul découvre que c’est dans le pardon de la victime, dans la paix offerte par l’innocent maltraité qu’est la plus grande force, le plus grand amour, la plus grande foi, la plus grande fécondité et que c’est par là que Dieu peut agir. Soudain Paul reconnaît en lui son Seigneur, celui qui peut donner une paix solide et une justice authentique. Maintenant il peut confesser aux Philippiens que tout ce qui l’animait et l’inspirait autrefois n’a plus de valeur car il n’est pas de vie plus pleine, plus vraie, plus féconde que celle de Jésus. Délaissant tout ce qui le motivait auparavant, sa plus grande aspiration est maintenant de laisser cette vie passer par lui et de la partager à d’autres.

Comme pour Saul sur le chemin de Damas, Dieu peut utiliser les circonstances et les rencontres les plus inattendues pour se dévoiler à nous. Depuis quelques jours beaucoup de nos certitudes sont renversées et nos priorités se sont transformées. Le Ressuscité que nous célébrons ce soir et demain dimanche nous rejoint à travers les portes fermées. Il nous offre sa paix, son pardon et la joie d’une communion que rien ne peut nous enlever. Il élargit notre horizon et nous entraîne plus loin, au-delà des barrières de toutes sortes pour vivre une fraternité.

Les personnes d’espérance du jour sont Fadil et Hamedi qui célèbrent tout les deux leurs anniversaire ce 21 mars, ils ont maintenant 17 et 16 ans. Ils sont arrivés dans le village de Taizé il y a 10 mois depuis le Kurdistan irakien. Avec leurs mamans et leur frères et sœurs plus jeunes, Nadia, Ardini, Fouad, Assia et Jihan, ils avaient passé quatre années confinés dans un camp de l’ONU dans le Sinjar, après que Daech aient pris leur village et tué les hommes yézidis.

Depuis une semaine, comme beaucoup d’autres enfants, chaque matin ils reçoivent les devoirs à faire. Ils démarrent par du travail personnel vers 10h. Puis ils ont deux séances avec des tuteurs par WhattsApp ou Messenger. Des habitants de Taizé et des villages voisins les soutiennent dans les différentes matières du programme. Une fois les devoirs validés par les tuteurs, ils les photographient et les envoyent au maître de Chissey-lès-Mâcon et aux professeurs du collège de Cluny. Le lendemain les devoirs sont renvoyés corrigés.

Prions ce soir pour les 26 millions de réfugiés de par le monde. Pour ceux qui connaissent à longueur d’année et parfois à longueur de vie, le confinement dans des camps. Prions pour ceux qui les accueillent et leur viennent en aide.

 

ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS : RCF ASSURE UN SERVICE D'ÉGLISE - RCF vous propose de suivre en DIRECT : 
- Une messe quotidienne : de 11h à 11h30 (dès lundi 23 mars)
- La messe dominicale : à 18h15
- Le culte protestant : le samedi à 18h15
Vous retrouvez le commentaire de l'Évangile du dimanche dans Enfin une Bonne nouvelle.
PRIER AVEC RCF - Pendant la durée de quarantaine, RCF assure la diffusion de : La Prière du matinLa Prière du soir et Le Psaume du jour. Le chapelet en direct de la grotte de Lourdes (à 15h30)
ET AUSSI : pour toute la durée du confinement, RCF retransmet tous les soirs de 20h30 à 21h un temps de prière en DIRECT de la communauté de Taizé.

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 20h30

À partir du mardi 17 mars et pour toute la durée du confinement, RCF retransmet tous les soirs de 20h30 à 21h un temps de prière en DIRECT de la communauté de Taizé. Le déroulement complet de la prière est disponible sur le site de Taizé.