Prière de Taizé, en union avec les orthodoxes

S'abonner à l'émission

La prière des Frères de Taizé

dimanche 19 avril à 20h30

Durée émission : 30 min

 La prière des Frères de Taizé

© Image CIRIC - Prière à Taizé

Le Christ est ressuscité, il est vraiment ressuscité! En ce jour, nous saluons particulièrement les chrétiens orthodoxes, gréco-catholiques et orientaux qui célèbrent la Pâque aujourd’hui.

À partir du mardi 17 mars et pour toute la durée du confinement, RCF retransmet tous les soirs de 20h30 à 21h un temps de prière en DIRECT de la communauté de Taizé. Le déroulement complet de la prière est disponible sur le site de Taizé.

 

CONFIEZ VOS INTENTIONS DE PRIÈRE AUX FRÈRES DE TAIZÉ - Les auditeurs de RCF sont invités à faire part de leurs intentions de prière, dont certaines pourront être lues à l'antenne. Toutes seront portées dans la prière par les frères de Taizé.
> Cliquez ici pour confier vos intentions de prière aux frères de Taizé

 

méditation de Frère benoît

"Thomas dit au Ressuscité : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » Jésus lui dit : « C’est parce que tu m’as vu que tu as cru ? Heureux sont ceux qui croient sans m’avoir vu ! »" (Jean 20,24-29)

 

Le Christ est ressuscité, il est vraiment ressuscité ! En ce jour, nous saluons tout particulièrement les chrétiens orthodoxes, gréco-catholiques et orientaux qui célèbrent la Pâque aujourd’hui.

Le texte que nous avons entendu nous vient de l’Évangile de Jean : la rencontre entre le Ressuscité et le disciple et apôtre Thomas. Celui-ci apparaît trois fois dans l’évangile de Jean, et toujours avec des remarques plutôt désabusées. Lorsque Jésus se rend à Béthanie pour relever Lazare son ami, il s’exclame : "Allons-y, nous aussi, pour mourir avec notre Maître !" (Jn 11,16). Et lors du dernier repas de Jésus avec ses disciples, il dit : "Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment en connaîtrions-nous le chemin ?" (Jn 14,5)

Une semaine avant notre récit, lorsque le Ressuscité est apparu à ses frères, Thomas n’était pas présent. En cela, nous pouvons nous identifier à Thomas : nous n’étions pas présents lorsque le Ressuscité revint parmi ses disciples. Et comme Thomas, souvent nous voudrions voir avant de croire.

C’est le formidable message d’espérance de la Résurrection : d’une part, Dieu ne nous a pas exclus de son plan de salut après que nous ayons condamné son Fils à la peine capitale ; d’autre part, le Fils lui-même ne retient pas les fautes et la solitude dans laquelle ils l’ont laissé. Il continue comme il l’a toujours fait : en nous rejoignant là où nous en sommes, jusque dans nos peurs et notre peu de foi.

Dans chaque apparition du Ressuscité, on trouve une manière spécifique de se faire connaître. Ici, il se fait reconnaître de deux manières. D’abord, par ces simples paroles : "La paix soit avec vous" (v. 26). Le mot biblique pour la paix, shalom, signifie beaucoup plus que l’absence de conflit. C’est la bénédiction de Dieu qui donne la vie en abondance. Et le deuxième signe par lequel le Christ se fait reconnaître, c’est l’invitation qu’il adresse à Thomas de toucher les marques de sa crucifixion. Et le récit ne dit pas qu’il l’ait fait !

Pour qu’il y ait re-connaissance, il faut un double mouvement. D’une part, le Ressuscité se révèle, il se fait connaître ; mais d’autre part, ses frères et sœurs doivent à leur tour le reconnaître. C’est ici sans doute que la foi entre en jeu. La phrase "Cesse de douter et crois" pourrait aussi être traduite : "Cesse de retenir ta confiance, apprends à donner ta confiance". Le verbe souligne que Thomas est invité à devenir croyant. Ce n’est pas une situation statique, mais un chemin.

 

Ce soir, le témoignage d’espérance nous vient de Lyon. Marie-Jo, la responsable diocésaine pour l’unité des chrétiens, écrit : "Tous les jeudis depuis cinq ans, nous nous retrouvons de plusieurs Églises pour prier ensemble, entre 15 et 25 personnes. Habituellement, après avoir pris un petit déjeuner au restaurant de la catho de Lyon, nous montons à la chapelle St Irénée. Là, nous accueillons le texte d’évangile du dimanche qui suit et nous soulignons chacun une parole qui nous touche. Suivent des prières que les uns et les autres nous apportons dans nos langues liturgiques différentes. Des chants montent de nos cœurs.

Le site Saint-Paul de la catho s’est transformé en vidéo conférence pour cause de confinement et nous sommes bien là chaque semaine pour nous soutenir et prier ensemble le même Seigneur. Cette expérience très humble et la fidélité de chacun est le signe du vécu lyonnais. Une fraternité en marche, une amitié réelle qui a permis il y a deux ans de vivre sur Lyon le premier Forum Chrétien Francophone avec 200 personnes de 20 confessions différentes. "

Merci à Marie-Jo et à tous celles et ceux qui continuent à œuvrer, très concrètement, pour qu’advienne l’unité visible de l’Église. Oui, en ce jour de Pâques pour les chrétiens orthodoxes, gréco-catholiques et orientaux, nous pouvons prier pour l’unité - un témoignage dont le monde a tant besoin aujourd’hui.

 

ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS : RCF ASSURE UN SERVICE D'ÉGLISE - RCF vous propose de suivre en DIRECT : 
- Une messe quotidienne : de 11h à 11h30
- La messe dominicale : à 18h
- Le culte protestant : le samedi à 18h
Vous retrouvez le commentaire de l'Évangile du dimanche dans Enfin une Bonne nouvelle.
PRIER AVEC RCF - Pendant la durée de quarantaine, RCF assure la diffusion de : La Prière du matinLa Prière du soir et Le Psaume du jour. Le chapelet en direct de la grotte de Lourdes (à 15h30)
ET AUSSI : pour toute la durée du confinement, RCF retransmet tous les soirs de 20h30 à 21h un temps de prière en DIRECT de la communauté de Taizé.

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 20h30

À partir du mardi 17 mars et pour toute la durée du confinement, RCF retransmet tous les soirs de 20h30 à 21h un temps de prière en DIRECT de la communauté de Taizé. Le déroulement complet de la prière est disponible sur le site de Taizé.