Que faire lorsque l'on a été trahi ?

Présentée par

S'abonner à l'émission

Un prêtre vous répond (04 72 38 20 23)

mercredi 17 avril à 21h00

Durée émission : 55 min

Un prêtre vous répond (04 72 38 20 23)

A quelques jours de Pâques, le père Paul-Adrien D'hardemare vous aide à y voir un peu plus clair sur cette question de la trahison au micro de Catherine Segouffin

Depuis la nuit des temps ce thème de la trahison interroge: Présentes dans de nombreuses thérapies, les trahisons n’épargnent aucun lien. On se trahit entre amis, en famille, en couple, on se trahit soi-même.

Bien que la trahison soit difficile à vivre, elle ne laisse pas toujours place à un traumatisme: Retrouver l’équilibre pour aller de l’avant devient essentiel en transformant l’impact en énergie nouvelle, mais comment ?

"Qu'est-ce que la trahison sinon une loyauté à l'envers et par là d'autant plus intéressante ? Si je pousse aux limites mon introspection, elle me fournit la raison essentielle de cet attrait pour la trahison ressenti depuis ma tendre enfance. Il procède de la défiance quasi instinctive envers le troupeau. De la sympathie spontanée pour celui qui se démarque – et peu importe la raison qui le meut. Que ferait la police sans les indics ? Quelle politique extérieure digne de ce nom pourrait être conduite sans les espions ? Et sans Judas, pas de trahison donc pas de résurrection. A lui, simple mortel, échoit le rôle de décider de la mort de Dieu". Dans son dialogue avec un compagnon de voyage, l'auteur nous livre une réflexion drôle et caustique sur la trahison, puisant aux vastes sources de sa culture littéraire et artistique pour entraîner le lecteur dans les méandres de son éloge paradoxal." Jacques Aboucaya- Eloge de la trahison
 

Le test des trois passoires :

Socrate avait, dans la Grèce antique, une haute réputation de sagesse.

Quelqu'un vint un jour trouver le grand philosophe et lui dire: "Sais-tu ce que je viens d'apprendre sur ton ami?"
- Un instant, répondit Socrate, avant que tu ne me racontes tout cela,j'aimerais te faire passer un test très rapide. Ce que tu as à me dire, l'as-tu fais passer par le test des trois passoires?
- Les trois passoires?
- Mais oui, reprit Socrate. Avant de raconter toutes sortes de choses sur les autres,il est bon de prendre le temps de filtrer ce que l'on aimerait dire. C'est ce que j'appelle le test des trois passoires.

La première passoire est celle de la vérité. As-tu vérifié si ce que tu veux me raconter est vrai?
- Non, pas vraiment. Je n'ai pas vu la chose moi-même, je l'ai seulement entendu dire...
- Très bien ! Tu ne sais donc pas si c'est la vérité. Voyons maintenant.

Essayons de filtrer autrement, en utilisant une deuxième passoire,celle de la bonté. Ce que tu veux m'apprendre sur mon ami, est-ce quelque chose de bien ?
- Ah non ! Au contraire ! J'ai entendu dire que ton ami avait très mal agi.
- Donc, continua Socrate,tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n'es pas sûr si elles sont vraies. Ce n'est pas très prometteur !

Mais tu peux encore passer le test, car il reste une passoire, celle de l'utilité. Est-il utile que tu m'apprennes ce que mon ami aurait fait ?
- Utile ? Non pas réellement, je ne crois pas que ce soit utile... 

-Alors, de conclure Socrate, si ce que tu as à me raconter n'est ni vrai, ni bien, ni utile, pourquoi vouloir me le dire ? Je ne veux rien savoir et, de ton côté, tu ferais mieux d'oublier tout cela !
 

PARTICIPEZ A L'EMISSION:

Le père Paul-Adrien D'Hardemare vous répond:
-Qu'est-ce que la trahison au juste?
-Est-il possible de ne pas trahir? Comment pardonner à un membre de sa famille?
-Traître ou victime, la responsabilité est-elle partagée?

Témoignage en avant-goût de Anouk, 25 ans : 
La trahison en amitié, quand les amis déçoivent : L’accident du téléphone mal raccroché ; Je suis sur le point de raccrocher quand j’entends la voix d’Océane qui poursuit sa conversation. Par contre ce n’est plus à moi qu’elle parle, mais de moi : « C’était encore Anouk, décidément elle est mal dans sa peau, et puis elle devient jalouse… » J’ai envie de hurler, mais je me tais et je coupe pour ne pas entendre la suite. Je peux comprendre : ça arrive à tout le monde de critiquer quelqu’un dans son dos. Emporté par le flot des paroles, il arrive qu’on en rajoute une couche. Et voilà comment « une fille pas très jolie » devient « un thon ». Dans le fond, on ne le pense pas. Mais on le dit pour pimenter l’histoire. Mais j’ai mal pris : que ça vienne d’une amie si proche. Celle à qui je confie mes angoisses et mes complexes. J’ai pris mes distances, sans lui dire pourquoi. Pas envie de m’expliquer avec elle. Elle a beau me re­­lancer, je suis aux abonnés absents

 

Les dernières émissions

L'émission

Le mercredi à 21h

La foi pose question : un prêtre vous répond ! Qu'est-ce qu'être chrétien ? Quel est le message des chrétiens pour le monde ? Comment la foi peut-elle enrichir notre quotidien ? Chaque mercredi à 21h00, posez toutes vos questions en direct et à l'antenne à un prêtre. Il vous écoute et vous conseille. Pour participer à l’émission : 04 72 38 20 23 ou unpretrevousrepond[arobase]rcf.fr. [ATTENTION : les messages que vous envoyez à cette adresse sont consultés par l’animateur de l’émission dans le cadre de notre programme. Si vous souhaitez évoquer des questions plus personnelles avec un prêtre nous vous invitons à entrer en contact avec votre paroisse.]

Le présentateur

Catherine Segouffin