Semer des graines au potager et voir le jaillissement de la vie

Présentée par

S'abonner à l'émission

Contemplation

vendredi 28 février à 17h28

Durée émission : 2 min

Semer des graines au potager et voir le jaillissement de la vie

© Abbaye cistercienne Sainte-Marie de Boulaur - Religieuse au travail

C'est pour pouvoir s'émerveiller du miracle de la vie, que les religieuses de l'abbaye de Boulaur ont choisi de ne pas acheter des plants pour leur potager, mais plutôt de semer des graines.

00:00

00:00

"CONTEMPLATION", UNE CHRONIQUE À RETROUVER DANS L'ÉMISSION "COMMUNE PLANÈTE" - Commune Planète, c'est la nouvelle émission d'écologie sur RCF. Un rendez-vous hebdomadaire proposé par Anne Kerléo à découvrir dès ce vendredi 10 janvier 2020.
> En savoir plus

 

Une chronique de Sœur Anne, moniale de L'abbaye Sainte-Marie de Boulaur

À Boulaur, nous avons un jardin potager assez important, qui fournit à la communauté et nombreux hôtes du monastère les légumes dont nous avons besoin. Une année, nous cherchions à limiter nos activités en raison d’une surcharge de travail. Lors d’une réunion avec les Sœurs du jardin, Mère abbesse déclara : "Bon, mes Sœurs, pour cette année, afin de gagner du temps, vous pourriez peut-être ne pas faire les semis et acheter des plants."

Silence dans l’assemblée. Alors, une jeune Sœur intervient timidement et dit : "Mais, Mère abbesse, nous avons besoin de voir naître." Voir naître. La nature nous donne une multitude d’occasions d’assister au miracle d’une nouvelle naissance. Que ce soit le petit d’homme ou le petit veau, le bourgeon qui s’ouvre ou la graine qui germe : le regard ouvert a mille et une occasions de s’émerveiller devant le jaillissement de la vie.

C’est ce qu’il y a d’extraordinaire dans la graine de lentille ou de haricot qui germe sur son lit de coton mouillé et que l’enfant tout excité mesure chaque soir en rentrant de l’école. Cette petite graine ne donnera peut-être jamais de quoi remplir les assiettes de la table familiale, mais elle aura accompli une bien belle mission, une mission tout aussi nourricière : elle aura donné à voir le miracle de la vie, l’éternel jaillissement de la vie qui sort sans cesse du grand sourire de Dieu.

Oui, nous avons besoin de voir naître, et une naissance, quelle qu’elle soit, est toujours une fête. C’est pourquoi, même en cette année de surcharge de travail, les soeurs avaient finalement fait les semis. Car si des travaux fatiguent, certains donnent la vie. Voir naître en fait partie.

 

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Tous les vendredis à 17h28

"Contemplation" : parce qu’on a envie de protéger ce qui est beau, quatre chroniqueurs se relaient pour livrer leur regard contemplatif sur la nature, sur l’homme, sur les relations des hommes avec la nature et entre eux. Ils proposent en alternance un billet ancré dans leur expérience personnelle de contemplation du monde. - Christine Simon, auteure du livre "Par les rues - Vagabondages à Lille" (éd. L'Harmattan, 2016) et du blog Par rues et par vies - François Mandil, écologiste, auteur du blog Les racines du Ciel - Éric de Kermel, directeur de la rédaction de Terre sauvage et écrivain - Sœur Anne, moniale cistercienne de l'abbaye Sainte-Marie de Boulaur "Contemplation" est une chronique de l'émission Commune Planète, l'émission de RCF sur l'écologie

Le présentateur

Sœur Anne

Chroniqueuse sur RCF, Sœur Anne est moniale cistercienne de l'abbaye Sainte-Marie de Boulaur.