Tabitha Ribeyron - Consacrée et naturopathe

Présentée par

S'abonner à l'émission

Témoin

mardi 12 novembre à 2h30

Durée émission : 25 min

Tabitha Ribeyron - Consacrée et naturopathe

© Annuaires therapeutes

Médecines douces et foi chrétienne : à travers son parcours, son engagement professionnel et sa vocation missionnaire, sœur Tabitha revient sur ses choix de vie, partage sa foi et explique en quoi, pour elle, médecines douces et foi chrétienne cohabitent sans ombrage.

Naturopathe, pratique la réflexologie faciale et plantaire. Pour cette sœur missionnaire du Christ rédempteur, le travail est un lieu privilégié de mission. "Je suis originaire du Sud de la France, en Provence. J’ai grandi entre la Drôme et le Vaucluse. […] Dès que j’ai pu voyager je l’ai fait. J’ai fait des études d’infirmière. Mon rêve était de partir en Afrique. Je suis parti pour la première fois au Togo à 20 ans, cela a été le coup de foudre. J’ai failli ne pas rentrer" explique Tabitha Ribeyron.

"Dans les rêves que j’avais petite, je voulais m’occuper des autres. J’ai été marqué en Afrique par la joie de vivre. Malgré les difficultés de la vie, il y a une joie profonde, le sens de la fête, le sens de l’accueil. Même s’il n’y a rien à manger, il y aura toujours quelque chose à partager. Là-bas, les jeunes tiennent bon face aux difficultés" ajoute-t-elle.

"J’aimais beaucoup mon métier d’infirmière. Mais au fur et à mesure des années, on a vu le nombre d’exigences augmenter, et le personnel diminuer. On avait de moins en moins de temps avec les résidents. Désormais, en cabinet, j’ai du temps pour les personnes. On est dans une société où on n’a plus le temps d’écouter les gens" lance Tabitha Ribeyron.

Désormais, Tabitha Ribeyron pratique la réflexologie faciale et plantaire. Une technique ancestrale qui vient de Chine. "C’est de pouvoir à travers des pressions exercées sous les pieds de pouvoir travailler sur les organes. Ce qui permet à titre curatif de pouvoir relancer, freiner, déblayer un terrain. Soit à titre préventif de libérer les organes" décrit-elle.

Une technique qui n’exclut pas le champ médical, et les médicaments. Mais une pratique complémentaire, qui permet d’accompagner véritablement les malades. "Il y a des déblocages qui se font parfois par la parole uniquement" lance-t-elle. L’occasion parfois de parler de Dieu avec les patients, pour Tabitha Ribéron.

Les dernières émissions

L'émission

Tous les mardis à 02h30

Chaque semaine, un chrétien témoigne de sa foi. Qu’il la vive dans des circonstances très particulières ou en toute simplicité, qu’il ait vécu des choses extraordinaires ou pas, il raconte pourquoi la rencontre avec le Christ a changé sa vie. Une dizaine de producteurs du réseau RCF réalisent à tour de rôle cette émission. 

Le présentateur

Nicolas Dufour