Mâ Ananda Moyî et Marthe Robin, deux mystiques d'Orient et d'Occident

Présentée par

S'abonner à l'émission

Halte spirituelle, l'intégrale

vendredi 17 juin 2016 à 23h00

Durée émission : 55 min

Mâ Ananda Moyî et Marthe Robin, deux mystiques d'Orient et d'Occident

© éditions Nouvelle Cité / Mâ Ananda Moyî et Marthe Robin

En 1976, Véronique Francou rencontre Mâ Ananda Moyî en Inde et Marthe Robin dans la Drôme. Deux "prophètes de l'amour", l'une hindou, l'autre catholique... Par Béatrice Soltner.

Mâ Ananda Moyî (1896-1982) et Marthe Robin (1902-1981) ont été contemporaines. La première, de religion hindou, n'a cessé de parcourir l'Inde sans jamais en sortir. L'autre, fille de paysans de la Drôme, a vécu durant 50 ans malade et alitée. Or, il se trouve qu'en 1976, Véronique Francou les a rencontrées l'une et l'autre, successivement. Cette psychologue passionnée par le dialogue interreligieux consacre aujourd'hui un livre à ces deux femmes, deux mystiques de culture et de spiritualité diamétralement opposées.
Mâ Ananda Moyî - ou Mâ - et Marthe Robin sont pour Véronique Francou des "témoins d'espérance" et "des prophètes de l'amour" dont on a "terriblement besoin" aujourd'hui.

Il est perturbant de constater des points communs chez deux personnes que tout oppose. Surtout quand ces personnes ont été au bout de l'expérience mystique, en empruntant deux voix spirituelles radicalement différentes. Véronique Francou le dit tout net, elle "[tient] beaucoup à parler de ce livre dans la ligne de la Rencontre d'Assise où [elle était] en 1986, où il n'y a pas de synchrétisme ni de prosélytisme, c'est-à-dire dans la reconnaissance des différences."
Ce que l'auteur de "Visages de l’amour" cherche à mettre en lumière c'est le pouvoir que ces deux femmes avaient de révéler les êtres à eux-mêmes. Cet ouvrage parle aussi de tout ce que la différence a de vertigineux et d'incoyablement riche, parce que la rencontre, c'est "le sens de la vie et de la joie".

"L'éternité commence aujourd'hui dès que nous aimons."

 

"Vous avez tout ce qu'il faut dans votre Occident chrétien, allez relire sainte Thérèse d'Avila ou saint Jean de la Croix", a dit Mâ Ananda Moyî à Véronique Francou quand elle l'a rencontrée en Inde. Quelques mois plus tard, auprès de Marthe Robin, la psychologue a éprouvé à nouveau le sentiment de rencontrer quelqu'un ayant approché le divin de près. Et cette même proximité avec l'autre, ce même réalisme.
Il y a de très grandes différences dans les voies spirituelles que Marthe Robin et Mâ ont empruntées: Véronique Francou insiste là-dessus. Ce qui n'empêche pas la psychologue d'avoir été "stupéfaite" par cette commune faculté d'être en amitié directe avec l'autre. L'une est allée au bout de "la sagesse", l'autre "au bout de la folie de la croix" mais toutes deux ont fait preuve d'une même attention au concret du quotidien.

Les deux mystiques ont en commun d'avoir profondément marqué ceux qui les rencontraient. A Châteauneuf-de-Galaure, ce sont des gens de lettres, des politiques, des paysans ou même des retraitants qui se pressaient dans la petite chambre de Marthe Robin baignée dans l'obscurité. En Inde, dès l'âge de 30 ans, Mâ a mené une vie d'itinérance ne dormant jamais plus de deux à trois nuits au même endroit. Même Gandhi a voulu recevoir sa bénédiciton. D'après les différents témoignages, on retrouve chez l'une comme chez l'autre un regard dénué de jugement, propre à révéler à chacun la beauté de son être.

Invités

  • Véronique Francou , psychologue

Les dernières émissions

L'émission

Le vendredi à 23h et le samedi à 21h

L'émission de référence de RCF! Un format court et quotidien, complété par une version intégrale le samedi, pour engager une réflexion spirituelle profonde et accessible, autour d'une thématique d'actualité.

Le présentateur

Béatrice Soltner

Formée aux arts plastiques et à l'histoire de l'art Béatrice rejoint RCF en 1994. Elle aime faire émerger la parole et l'offrir en partage. La vie intérieure est son domaine de prédilection. Passionnée par la spiritualité et la psychologie, elle s'intéresse aussi au dialogue entre les églises chrétiennes.