Marcel Légaut, maître spirituel et écolo avant l'heure

Présentée par

S'abonner à l'émission

En Toutes Lettres

mardi 29 août 2017 à 11h30

Durée émission : 25 min

En Toutes Lettres

© Alain PINOGES/CIRIC - Marcel Légaut en 1985

Marcel Légaut a répondu à sa soif de sens par un retour à la terre. Un Pierre Rabhi passionné de l'Église, en quelque sorte. Portait d'un maître spirituel par le P. Dominique Barnérias.

Maître spirituel, catholique marginal, écolo avant l'heure. Le moins que l'on puisse dire, c'est que Marcel Légaut (1900-1990) n'entre pas dans aucune catégorie où l'on classe habituellement les catholiques. Intellectuel parisien, passé par Normale sup, ce chercheur en mathématiques a tout quitté pour devenir agriculteur. Aujourd'hui, il serait en quelque sorte un Pierre Rabhi passionné de l'Église. Le P. Dominique Barnérias auteur de "Prier 15 jours avec Marcel Légaut" (éd. Nouvelle Cité) nous fait découvrir quelle a été sa démarche spirituelle.
 

"Le chemin sur lequel nous emmène le pape François pour l'Église est assez proche de ce que Marcel Légaut souhaitait"

 

retour à la terre, retour à la foi

Il n'était pas théologien mais bien un maître spirituel. Marié et père de six enfants, Marcel Légaut était un contemporain d'Yves Congar, de Jean Daniélou ou d'Henri de Lubac. De ces penseurs qui ont marqué l'Église avant et pendant Vatican II. Dans son parcours à lui, c'est la défaite française de 1940 qui a donné lieu à un basculement spirituel. La guerre lui a fait ressentir un besoin de n'être plus seulement au monde que par la pensée.

"Ce que j’ai écrit, je l’ai d’abord pensé et ce que j’ai pensé, je l’ai d’abord vécu."
Marcel LÉGAUT

 

Établi dans les Préalpes du Haut-Diois pour y être agriculteur, il a répondu à sa soif de sens par un retour à la terre. Pour "rechercher le sens de son humanité dans l'affrontement au réel". Marcel Légaut est l'auteur d'une abondante bibliographie sur l'Église et la spiritualité. Dans ses ouvrages, "il parle toujours en témoin, ne dit rien de ce qu'il n'a pas vécu lui même". Chez lui, toutes les démarches de conversion et de renouvellement de l'institution ecclésiale s'accompagnent "d'une conversion du croyant".

 

"Désormais c'est en découvrant personnellement le sens de sa propre vie que l'homme peut faire l'approche du mystère de Dieu."
Marcel LÉGAUT

 

une réflexion sur l'église...

"Marcel Légaut a toujours été un peu déçu par l'évolution de l'Église, explique le P. Barnérias, il attendait quelque chose de plus profond spirituellement." S'il était encore de ce monde, sans doute approuverait-il les orientations du pape actuel. Dans "Mutation de l'Église et conversion personnelle (éd. Aubier, 1975), il appelait de ses vœux une transformation assez profonde de l'Église. De quoi intéresser évidemment le P. Dominique Barnérias qui a signé une thèse sur l'apport des synodes diocésains*. "Le chemin sur lequel nous emmène le pape François pour l'Eglise est assez proche de ce que Marcel Légaut souhaitait", explique le théologien.

 



 

... menée par un laïc

Et pourtant Marcel Légaut était un laïc. Adolescent il a été tenté par la prêtrise, mais "il s'est rendu compte qu'il pouvat vivre sa vie chrétienne dans la vie laïque". Dès les années 30, il a même publié un livre de méditations sur l'Évangile, "Prières d'un croyant" (éd. Grasset, 1933) - pour un laïc, à cette époque, c'est en effet assez novateur. Et cependant, rien de ce qu'il proposait ou avançait n'était pas le fruit d'une expérience.

 

Prêtre du diocèse de Versailles, le P. Dominique Barnérias est curé de la paroisse Saint-Saint-Vincent de Paul de Sartrouville et théologien: sa thèse a été publiée sous le tire "Les paroisses en mouvement, l'apport des synodes diocésains" (ed. DDB, 2011)

 

Entretien réalisé en juin 2017

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Tous les lundis à 16h00

Christophe Henning reçoit chaque semaine un auteur: travail théologique, questions pastorales, dimension liturgique, vie spirituelle, dialogue des religions… Autant de questions évoquées dans un tête-à-tête direct et nourri avec l’auteur.

Le présentateur

Christophe Henning

Journaliste de presse écrite dans le groupe Bayard, Christophe veut susciter le débat et favoriser la rencontre des témoins. Lecteur infatigable, il partage volontiers ses coups de cœur. Dans les studios parisiens de RCF, il donne la parole aux auteurs, mais aussi aux acteurs de la société et de l’Eglise.