Protestants et catholiques croient-ils en la même chose?

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le b.a.-ba du christianisme

mercredi 18 juillet à 6h00

Durée émission : 25 min

Le b.a.-ba du christianisme

© Stéphane OUZOUNOFF/CIRIC - 2010, Antoine Nouis, pasteur

Catholiques et protestants ont la même Bible, le même "Notre Père", la même foi en un Christ ressuscité. La principale différence tient dans la conception de l'Église, de ce qui fait Église.

2 milliards de chrétiens. Parmi eux des catholiques et des protestants qui ont la même Bible, le même "Notre Père", la même foi en un Christ ressuscité. Quelles différences entre catholiques et protestants ? À l'occasion des 500 ans de la Réforme, Antoine Nouis a rédigé l'excellente "Lettre à ma belle-fille catholique pour lui expliquer le protestantisme" (éd. Labor et fides). 
 

La principale différence entre protestants et catholiques, "celle qui récapitule toutes les autres, c'est la compréhension de l'Église"

 

LES 500 ANS DE LA RÉFORME - C'est le 31 octobre 1517 que Luther publiait sur la porte de l'église du château de Wittemberg ses 95 thèses contre les indulgences. Une proclamation à l'origine d'une division au sein de la chrétienté. Mais 500 ans après, c'est de façon œcuménique que les Églises chrétiennes commémorent le début de la Réforme.
> En savoir plus

 

Catholiques et protestants croient-ils en la même chose?

"Au niveau de l'essentiel je dirais oui, répond Antoine Nouis, car ce qui est au cœur de la foi pour moi protestant mais un catholique le dirait aussi, c'est Jésus Christ." Pour le pasteur, la foi est une démarche de "confiance" et de manière de se laisser interpeller par l'Évangile. Par ailleurs au sein du catholicisme comme du protestantisme s'expriment d'innombrables sensibilités.
 

 

Les points communs

Ils sont très nombreux ! Protestants et catholiques ont la même Bible, la même foi en un Christ crucifié et ressuscité, le même Credo, le même "Notre Père", la même conception de la vie après la mort... Jusqu'à la recherche scientifique, les chercheurs qui étudient la Bible, protestants et catholiques, travaillent ensemble, précise Antoine Nouis!

Du côté des fêtes religieuses, Noël, Pâques, la Pentecôte ou l'Ascension sont célébrées aussi bien chez les uns que chez les autres. Avec une nuance: les protestants ne célèbrent pas la Vierge Marie de la même façon que les catholiques.
 


ÉCOUTER ► Luther dans la Pléiade, des écrits polémiques mais ouverts au dialogue


 

Les points de divergence

La principale différence entre protestants et catholiques, "celle qui récapitule toutes les autres, c'est la compréhension de l'Église". Pour les catholiques, "il y a peu cette idée que l'évêque est détenteur de quelque chose qui appartient au Christ". L'Église catholique romaine est en effet dite "apostolique", c'est-à-dire héritière de ce que le Christ lui-même a confié aux apôtres. Pour les protestants, "l'Église n'est pas tant une institution ordonnée par le Christ mais un événement". Selon les réformateurs, "pour qu'il y ait Église il faut qu'il y ait un Évangile proclamé et partagé". 

Si l'on voulait caricaturer, forcer le trait pour appuyer cette divergence de conception, on dirait avec Antoine Nouis que "le catholique est celui qui dit: ce que je crois allez le demander à Rome" et "le protestant, celui qui dit moi, ma Bible et mon Dieu je n'ai besoin de personne".

 

ÉMISSION RÉALISÉE EN AOÛT 2017

 

Invités

  • Antoine Nouis , théologien, pasteur, conseiller théologique de l'habdomadaire Réforme

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Tous les mardis à 22h00

"Le b.a-ba du christianisme" ou tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le christianisme sans jamais oser le (re)demander… Dans le souci de s’adresser au plus grand nombre et avec curiosité, Elise Chardonnet sollicite théologiens et biblistes pour un échange enthousiaste.

Le présentateur

Mathilde Hauvy

Mathilde Hauvy est journaliste.