Ces chrétiens qui luttent contre la torture et la peine de mort

Présentée par

S'abonner à l'émission

Vitamine C, la suite

samedi 23 juin à 9h15

Durée émission : 45 min

Ces chrétiens qui luttent contre la torture et la peine de mort

26 juin : journée Internationale pour les victimes de la Torture. Les chrétiens engagés dans cette lutte animent la Nuit des Veilleurs. Un temps de prière pour sensibiliser les communautés.

L'ACAT (Action des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture et la Peine de Mort) a été créée en 1974 par deux protestantes. "Elles ont été choquées par ce qui se passait au Vietnam. Elles sont allées chercher des catholiques et des orthodoxes. Elles ont choisi d'agir comme les autres ONG de Défense des Droits de l'Homme. Avec la prière en plus" raconte Bernadette Forhan, présidente de l'ACAT France. 
Aujourd'hui, en Haute-Savoie, l'ACAT compte une trentaine de membres actifs : deux équipes d'une quinzaine de personnes à Annecy et Thonon. Catholiques, adventistes, baptistes, protestants de l’Église Réformée.

"J'ai découvert l'oecuménisme avec l'ACAT"

Chaque mois, ces chrétiens se retrouvent pour prier ensemble. "J'ai découvert l'oecumenisme avec l'ACAT. Et maintenant, je n'imagine pas adhérer à un mouvement qui soit uniquement catholique. Notre diversité est une telle richesse !" raconte Jean-Marie Lonchampt, membre de l'Equipe de Thonon. Pour le vendredi Saint et la Nuit des Veilleurs, les membres de l'ACAT organisent des temps de prière ouverts à tous.
Leur autre mission : sensibiliser les autres chrétiens, à commencer par leurs communautés. ''Nous relayons l'appel du mois. L'idée c'est qu'un maximum de chrétiens envoient ces cartes aux responsables des pays où l'ACAT suit des personnes torturées ou condamnées à mort" explique Marie-Françoise Million, responsable du groupe d'Annecy. Les adhérents reçoivent aussi des lettres à renvoyer urgemment. 
Les groupes ACAT d'Annecy et Thonon correspondent, en groupe et individuellement, avec des condamnés à mort. Michèle, du groupe d'Annecy, correspond tout particulièrement avec Kossoul, un prisonnier des couloirs de la mort, au Texas :  " Il a fait un chemin spirituel. Il nous envoit des dessins sublimes et nous raconte son quotidien. Je le considère presque comme un membre de ma famille aujourd'hui"

Faire changer les mentalités

Les acatiens suivent les nouvelles de leurs protégés, les prisonniers à qui ils écrivent personnellement. Parfois des nouvelles arrivent grâce aux familles des prisonniers, qui témoignent de leur reconnaissance. L'ACAT France informe du sort réservé aux bénéficiaires d'un "appel du mois" ou d'un "appel urgent". 
"Je ne peux pas vivre ma foi tranquillement en sachant que des hommes et des femmes sont torturés pour leurs idées ou leur religion" témoigne Sergine Corageot, reponsable du groupe de Thonon. "Notre défi à l'avenir, c'est de faire changer les mentalités : de convaincre tout le monde de l'inefficacité et du caractère intolérable de la torture et de la peine de mort" conclut Bernadette Forhan. 
 

La nuit des veilleurs 2018 en Haute-Savoie 
Bassin annécien : mardi 26 juin, prière à 20h à la Basilique de la Visitation d'Annecy
Chablais : mardi 26 juin, prière à 20h à la Visitation de Marclaz

Les dernières émissions

L'émission

Tous les samedis à 9h15, le dimanche à 17h15

Après avoir passé en revue l'actualité chrétienne de la semaine dans Vitamine C, Vanessa Sansone ouvre le débat dans Vitamine C, la suite. Un temps pour s’informer, réfléchir, approfondir et échanger.

Le présentateur

Vanessa Sansone

Annécienne d'adoption depuis 2012. J'aime utiliser mes chaussures de randonnée et mon appareil à raclette. Je tente aussi de tenir sur des skis. Je couvre l'actualité du département. Et en particulier l'actualité des chrétiens qui se bougent !