Clôture du Jubilé de la miséricorde, le 20 novembre

Dimanche 20 novembre 2016, le pape célèbre la clôture du Jubilé de la Miséricorde. RCF vous propose une programmation exceptionnelle avec de nombreux témoignages et reportages.

Dimanche 20 novembre 2016
programmation spéciale

9H - Retour sur les temps forts du Jubilé de la Miséricorde
par Pauline de Torsiac

9H30 - Introduction à la messe de clôture
par Benjamin Rosier et Hélène Destombes (Radio Vatican)

9H50 - Messe présidée par le pape François
en direct de Rome

12H20 - Retour sur la messe de clôture
par Benjamin Rosier et Hélène Destombes (Radio Vatican) - Invité: Mgr Antoine Hérouard, recteur du Séminaire pontifical français de Rome

14H - La miséricorde, un engagement au service de la vie de l'autre
émission Halte Spirituelle, par Béatrice Soltner - Invité: fr. Jean-Pierre Brice Olivier, o.p.

19H - L'Année de la Miséricorde, et après?
émission spéciale multiplex avec les radios locales RCF, animée par Martin Feron, Pauline de Torsiac et Melchior Gormand

21H - Vos souvenirs de moments forts et les fruits du Jubilé
émission spéciale interactive animée par Anne Kerléo - Invités: P. Vincent Feroldi ; fr. Richard (de la communauté de Taizé)

 


[DOSSIER] La miséricorde, ou le nom même de Dieu

 

Les temps forts de l'année de la Miséricorde

Les temps forts de l'année de la Miséricorde

C’est l’une des clés de voûte du pontificat du pape François. L’année sainte de la Miséricorde s’achève dimanche à Rome à l’occasion de la fête du Christ Roi.

Cette année jubilaire avait été lancée officiellement le 8 décembre 2015 par le pape François, qui avait ce jour-là présidé la messe d’ouverture et qui avait à cette occasion ouvert la Porte Sainte de la basilique Saint-Pierre. "Annoncer la miséricorde signifie rendre visible le visage du Christ mais il ne suffit pas de l’annoncer il faut la vivre" avait alors déclaré Mgr Rino Fisichella, président du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation en charge de l’organisation de ce jubilé.

 

Les Portes Saintes

Il y a un an, le 29 novembre 2015, c’est de manière symbolique que le pape avait ouvert en Centrafrique la Porte Sainte de la cathédrale de Bangui. Quelques jours plus tard, le 8 décembre, jour du lancement officiel de cette année, le souverain pontife poussait la Porte Sainte de la Basilique Saint-Pierre de Rome. A sa suite, des Portes Saintes ont été ouvertes dans de nombreux diocèses du monde, dont une quinzaine en France. Et pour le cardinal américain James Harvey, archiprêtre de la basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs, "si l’Année de la Miséricorde s’achève, la porte de la miséricorde de Dieu n'est jamais fermée".

Les missionnaires de la Miséricorde 

Autre geste fort, le 10 février dernier à Rome. A l’occasion du mercredi des Cendres, le pape François a envoyé 1071 missionnaires de la Miséricorde. Des prêtres diocésains ou religieux choisis aux quatre coins du monde par le Saint-Père pour "être des témoins privilégiés dans leur Église locale du caractère extraordinaire de l’événement jubilaire".  Parmi les prérogatives accordées par le pape à ces "missionnaires de la miséricorde": hérauts de la joie du pardon, la possibilité d’absoudre les péchés réservés au Siège apostolique ainsi que l’avortement.

Les prêtres ont été particulièrement mis au cœur de ce jubilé. Ils se sont retrouvés début juin à Rome autour du pape François. Le Saint Père a mis l’accent sur la Miséricorde comme la «"manière d’être " et d’agir de tout pasteur. Celui qui demande aux pasteurs de connaître "l’odeur des brebis" les a invités à "sentir la forte odeur de la misère – dans les hôpitaux de campagne, dans les trains et dans les barques remplies de gens". En France, plus d’une centaine de prêtres ont fait eux aussi leur jubilé à Lourdes les 4 et 5 juillet. 

 

24 heures avec le Seigneur

Parmi les évènements qui ont rythmé l’année de la Miséricorde, on retiendra également l’initiative "24 heures avec le Seigneur". Des paroisses ouvertes pendant 24 heures et des prêtres mobilisés pendant plusieurs heures d’affilée dans les confessionnaux, mais aussi des célébrations organisées, des prières et des rosaires récités.  

L'expérience de la Miséricorde aux JMJ 

La miséricorde "a toujours le visage jeune". Voilà ce qu’a déclaré le pape François cet été aux trois millions de jeunes rassemblées à Cracovie pour les 31ème Journées Mondiales de la Jeunesse. Des jeunes venus du monde entier et qui ont déjà une petite idée de ce que peut être la miséricorde.
 

Sur le même thème :

Les dossiers RCF