Comment choisir le parrain et la marraine de son enfant ?

Présentée par

S'abonner à l'émission

Vitamine C, la suite

samedi 8 juin à 9h15

Durée émission : 45 min

Comment choisir le parrain et la marraine de son enfant ?

© 2015 RCF Haute-Savoie

Quelles sont les règles de l'Eglise catholique ? Quel est le rôle des parrains et marraines ? Ce choix important peut être un casse-tête pour les parents haut-savoyards.

Choisir dans le cercle familial ou amical ? Privilégier quelqu'un de proche géographiquement, ou pas ? Autant de questions que vous vous êtes peut-être déjà posées si vous avez choisi de baptiser votre bébé. "Le premier choix est un choix du coeur" expliquent Marie-Claire Marchand et Annie Martin, membres de l'équipe de préparation au baptême sur la paroisse de Cluses.
"La question des valeurs est fondamentale pour les parents aujourd'hui. Ils cherchent quelqu'un qui soit dans le même état d'esprit qu'eux" ajoute Sylvie Boulzaguet, engagée sur le secteur de Sillingy. 

PARRAIN OU TEMOIN DU BAPTËME ? 

Mais quand on commence à réfléchir au rôle spirituel du parrain et de la marraine, là, cela peut devenir plus compliqué ! Car pour l'Eglise Catholique, le parrain et la marraine doivent être des aînés dans la foi. "Ils doivent être au moins baptisés dans la foi catholique. Au jour du baptême, ils s'engagent à accompagner l'enfant dans son chemin de foi" explique le Père Gilles Chassé, curé et accompagnateur de deux paroisses du service de catéchèse et catéchuménat.  
Si une personne choisie ne coche pas toutes les cases, mais que la famille tient à lui donner un rôle, elle peut être "témoin du baptême". Reste néanmoins que l'on doit avoir au moins un parrain ou une marraine qui correspond aux critères de l'Eglise (developpement dans l'émission).

"Il faut sortir des clichés"

Sophie Devé, membre d'équipes de préparation au baptême sur le secteur de Thonon, reçoit de plus en plus de parents en difficulté : "Le nombre de jeunes adultes baptisés est en baisse. J'ai vu des parents choisir le même parrain pour toute la fratrie... parce qu'ils n'en connaissaient pas d'autres !". 
"Pour rester dans la famille, nous avons proposé à mon beau-frère. Mais, même s'il était baptisé, il est très loin de la foi. Il a préféré refuser : il n'avait pas envie d'aller dans une église" témoigne une maman de la vallée de l'Arve. 
"C'est vraiment une belle mission. J'encourage les parents à bien réfléchir. Et à oser demander à quelqu'un auquel ils n'auraient pas forcément pensé en premier. Cela peut resserer les liens" insiste Annie. "Il faut sortir des clichés : ce n'est pas parce qu'on est de la même famille que l'on se verra plus souvent, ou que la relation sera plus forte" souligne Sylvie. 

"C'est quelqu'un qui t'accompagne sur ton chemin de foi... et tout simplement qui t'aime et qui s'intéresse à toi !"

Choisir un parrain ou une marraine pour la vie, cela reste donc un pari. Et souvent de belles relations quand le parrain ou la marraine arrive à s'investir et trouver sa place. "Nous invitons nos filleuls en vacances ou pour des soirées" raconte Céline Sola, qui travaille dans le Diocèse. 
Elisa et Yaël sont en aumônerie sur le secteur de Thorens-Glières. Des ados plutôt heureux de leurs parrains et marraines : "C'est quelqu'un qui t'accompagne sur ton chemin de foi, qui t'offre des cadeaux en lien avec la spiritualité... et tout simplement quelqu'un qui t'aime et qui s'intéresse à toi !"
Pour les moins chanceux qui suivent un parcours d'initiation à la foi, une consolation : on peut choisir un nouveau parrain et/ou marraine pour sa confirmation ! 
 

Les dernières émissions

L'émission

Chaque samedi à 9h15, le dimanche à 17h15

Chaque week-end, juste après Vitamine C, Vanessa Sansone ouvre le débat dans Vitamine C, la suite en donnant la parole aux chrétiens qui se bougent près de chez vous. Un temps pour s’informer, réfléchir, approfondir et échanger.

Le présentateur

Vanessa Sansone

Annécienne d'adoption depuis 2012. J'aime utiliser mes chaussures de randonnée et mon appareil à raclette. Je tente aussi de tenir sur des skis. Je couvre l'actualité du département. Et en particulier l'actualité des chrétiens qui se bougent !