Couples catho-protestants : l'Unité des chrétiens au quotidien !

Présentée par

S'abonner à l'émission

Vitamine C, la suite

samedi 19 janvier à 9h15

Durée émission : 45 min

Couples catho-protestants : l'Unité des chrétiens au quotidien !

Alors que débute en Haute-Savoie comme partout dans le Monde, la semaine pour l'Unité des chrétiens, ceux qu'on appelle les "couples mixtes" sont le témoignage vivant d'une vie de foi partagée. Vivant... et avec le sourire !

Gaele est catholique, Pierre membre de l'Eglise Protestante Unie de France. Et pour eux, la différence de confession n'a pas vraiment été une question. "Je ne me souviens pas de la première fois que nous en avons parlé !" confie Gaele. Idem pour Marie-Françoise et Guy, mariés il y a quarante ans : "Nous avons tout de suite accepté cette différence". 

"Un seul Seigneur, une seule Foi, un seul baptême"

Reste tout de même à décider où l'on s'unit : le mariage est une bénédiction dans la tradition protestante et un sacrement pour les catholiques. "Les couples nous demandent un mariage mixte, alors il faut expliquer les différences et le choix à faire !" sourit Charlotte Gérard, pasteur de l'Eglise Protestante Unie de France à Annecy (EPUF) .
En pratique, les couples choisissent l'une ou l'autre des Eglises, le représentant de l'autre confession est invité et la célébration adaptée. "J'ai invité Charlotte à faire la prédication pour le mariage d'un couple mixte à l'Eglise catholique, j'étais ravi de cette célébration !" raconte le Père Michel Tournade, curé d'une paroisse annécienne. 
Pour le baptême, c'est plus simple : "Il n'y a qu'un seul Seigneur, une seule Foi, un seul baptême" est-il écrit dans la Bible. Les deux Eglises reconnaissent et transcrivent le baptême des enfants. Comme pour le mariage, la célébration est préparée conjointement avec des éléments forts des deux confessions. 

ENSEMBLE AU TEMPLE ET A L'EGLISE

Quant à l'éducation religieuse, pour leurs trois enfants, Gaele et Pierre ont choisi... de ne pas choisir ! "Nous avions envie de leur transmettre nos deux traditions. Ils vont au caté catholique et à l'école biblique protestante. Ils choisiront probablement au moment de la confirmation."
David Koechlin, protestant, se souvient des réactions lorsqu'il s'est marié avec une catholique: "Les gens nous plaignaient, nous demandaient si ce n'était pas trop compliqué. Alors que nous trouvions cela très simple ! En allant ensemble au temple et à l'église, nous témoigniions de cette simplicité !". 
"Ce qui nous unit est vraiment plus fort et important que ce qui nous sépare" clament en choeur Pierre et Gaele. La jeune femme se sent maintenant "à la maison" lorsqu'elle va au temple. "C'est une richesse de connaître ces deux traditions" souligne Pierre.  

"J'ai évolué et grandi dans ma foi"

Reste la question de la communion, qui peut être vécue plus douloureusement. A cause de différences théologiques, les catholiques peuvent communier au temple de l'Eglise Protestante Unie, mais l'inverse n'est pas toujours possible. "Ca a été une vraie question pour moi au début de notre mariage. J'ai évolué et grandi dans ma foi en me formant" confie Marie-Françoise Pradet. Comme beaucoup de couples mixtes, Marie-Françoise et Guy participent à des retraites, groupes et communautés oecumeniques. 
"Au final, comme ces couples, il ne faut pas s'arrêter aux Institutions. Ce qui est important, c'est ce qui se vit. Quand nous prions ensemble, quand des protestants et des catholiques s'unissent pour lutter contre la torture ou organiser des repas solidaires... alors les questions théologiques deviennent caduques. C'est là que l'oecumenisme prend tout son sens. Tous ensemble à la suite du Christ !" conclut Charlotte Gérard. 
 

Du 18 au 25 janvier 2019, dans le cadre de la Semaine de Prière pour l'Unité des Chrétiens : partages bibliques, célébrations oecumeniques, repas partagés... dans tout le département.
Une bonne partie des manifestations sont recenssées sur le site Internet du Diocèse d'Annecy et sur les sites Internet et les feuilles hebdomadaires des paroisses.

Les dernières émissions

L'émission

Tous les samedis à 9h15, le dimanche à 17h15

Après avoir passé en revue l'actualité chrétienne de la semaine dans Vitamine C, Vanessa Sansone ouvre le débat dans Vitamine C, la suite. Un temps pour s’informer, réfléchir, approfondir et échanger.

Le présentateur

Vanessa Sansone

Annécienne d'adoption depuis 2012. J'aime utiliser mes chaussures de randonnée et mon appareil à raclette. Je tente aussi de tenir sur des skis. Je couvre l'actualité du département. Et en particulier l'actualité des chrétiens qui se bougent !