Dieu dans les médias

Présentée par ,

S'abonner à l'émission

L'Évangile à l'image : les 70 ans du Jour du Seigneur

samedi 14 juillet à 13h10

Durée émission : 12 min

Dieu dans les médias

© Le Jour du Seigneur - Première messe télévisée au monde, depuis Notre-Dame de Paris

RCF fête les 70 ans du Jour du Seigneur, la plus ancienne émission de télévision en France. Tout a commencé un soir de Noël 1948, quand pour la première fois, la messe est diffusée.

Avec 70 ans d'histoire, "Le Jour du Seigneur" est la plus ancienne des émissions de télévision en France. Une histoire qui a commencé un soir de Noël 48 : sur les écrans de télévision apparaît pour la première fois au monde la messe de minuit. "La télévision, cette découverte géniale, vient à son heure dans le salut du monde." Ainsi retentit la voix du cardinal Emmanuel Suhard (1874-1949), archevêque de Paris.

 

RCF FÊTES LES 70 ANS DU JOUR DU SEIGNEUR - Avec "L'Évangile à l'image", RCF vous propose tout au long de l'été une émission pour découvrir la plus ancienne émission de télévision française, Le Jour du Seigneur.
> Découvrir la programmation spéciale été

 

LE Printemps de l'Église

1948, c'est l'immédiat après-guerre, et c'est aussi pour les catholiques ce que l'on appellera "le printemps de l'Église". "Il se passe beaucoup de choses dans l'immédiat après-guerre", explique le Père Yves Combeau. Un dynamisme en germe dès avant la Seconde Guerre mondiale, où les conditions étaient en place pour une réforme liturgique, où, en 1943, était créée la Mission de Paris et le mouvement des prêtres ouvriers... Après la guerre, les mouvements de jeunesse n'ont jamais été aussi importants. "On faisait des rassemblements à 200.000 dans le stade de Colombes pour l'ACO (Action catholique ouvrière) ou à 250.000 pour les scouts sur laplace de la Concorde !"
 

UNE urgence : la réévangélisation

Dans le contexte très particulier de l'après-guerre, "toutes les forces de la nation" sont prêtes à œuvrer "pour la reconstruction du pays dans un esprit assez désintéressé". Mises de côté, les vieilles querelles politico-religieuses, place aux jeunes sortis de la résistance et désireux de changer les choses. "Les énergies sont libérées par une urgence et l'urgence c'est la réévangélisation d'une société, dont il est devenu évident qu'au moins dans les grandes villes elle est profondément déchristianisée."

 

Et si on diffusait la messe de minuit à la télévision ?

Quand le Père Raymond Pichard (1913-1992) décide de diffuser pour la première fois la messe à la télévision, ce visionnaire prend une décision à contre-courant. À l'époque les "médias de masse" ce sont la radio et le cinéma ; "la télévision est tellement confidentielle que personne n'y croit". L'émetteur de la tour Eiffel n'atteint "que Paris intra-muros et encore". Mais convaincu par la qualité de l'image et "désireux de renouveller les formes de l'apostolat et notamment médiatique", le Père Pichard se lance.

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le 24 décembre 1948, pour la première fois dans le monde, la messe de minuit est retransmise depuis la cathédrale Notre-Dame de Paris sur RDF Télévision française. C'est ainsi qu'a commencé, il y a 70 ans, l'aventure du Jour du Seigneur, une émission de 90 minutes diffusée chaque dimanche sur France 2 et produite par le CFRT (Comité français de radio-télévision).

Les présentateurs

Père Yves Combeau

Le Père Yves Combeau, o.p., est le conseiller éditorial du Jour du Seigneur.

Martin Feron