Etre patron, est-ce catho-compatible ?

Présentée par

S'abonner à l'émission

Vitamine C, la suite

samedi 20 octobre 2018 à 9h15

Durée émission : 45 min

Etre patron, est-ce catho-compatible ?

A Annecy, une quinzaine d'entrepreneurs répondent oui ! Pour mettre en cohérence leur foi et leur vie professionnelle, ils adhèrent au mouvement des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens.

Plus de trois mille entrepreneurs et dirigeants constituent aujourd'hui le mouvement des EDC en France. Trois cent cinquante équipes de patrons qui se réunissent une fois par mois pour relire leur vie professionnelle à la lumière de l'Evangile. Dont une équipe en Haute-Savoie ! 
A Annecy, certains sont jeunes patrons et d'autres retraités encore très actifs. Leur point commun : être à la tête d'une entreprise et gérer des collaborateurs. "J'étais en recherche quand j'ai trouvé les EDC" raconte Laurent Delcamp, membre depuis trois ans et patron d'une entreprise immobilière. "Des amis m'ont proposé de les rejoindre, ils pensaient que ça m'aiderait dans mes réflexions. Cela fait trente ans !" raconte Guy Delaval, retraité et président d'une fondation. 

"Avoir une cohérence de vie, donner du sens à ses actions : c'est une vraie recherche aujourd'hui."

Le mouvement est en forte croissance, avec mille membres de plus ces cinq dernières années. Rien d'étonnant pour Sophie Soury, vice-présidente des EDC : "Avoir une cohérence de vie, donner du sens à ses actions, c'est une vraie recherche aujourd'hui. On le voit chez les jeunes, mais c'est vrai aussi pour les dirigeants !"
Les équipes se réunissent tous les mois. Des réunions de deux heures, intenses. Avec la prière, les nouvelles de chacun et un long temps de partage. Pour guider la réflexion : un thème par réunion. Comme la relation au conjoint ou la performance en entreprise.

Comment j'applique les valeurs chrétiennes au quotidien, en tant que dirigeant ? 

Colonne vertébrale du mouvement : la pensée sociale chrétienne, qui regroupe la Doctrine Sociale de l'Eglise et les apports protestants et Orthodoxes. 
Parmi les valeurs fortes, pour nos témoins :
la dignité, le bien commun, mettre l'Homme au coeur de l'économie, se poser la question de l'utilité de l'entreprise. "De belles valeurs chrétiennes... mais comment je les applique au quotidien en tant que dirigeant? " souligne Laurent Delcamp. 

"J'ai connu des restructurations. Les EDC m'ont aidé à apporter des réponses"

Et c'est justement pour les aider dans des choix concrets que les membres se rencontrent.
"Nous partageons du vécu, les questions que nous nous posons au quotidien. Ce ne sont pas des discours en l'air !" raconte Renaud Collard de Soucy, dirigeant d'une entreprise d'électricité. "J'ai connu des restructurations. Les EDC m'ont aidé à apporter des réponses" confie Guy Delaval. "C'est en participant aux EDC que j'ai eu l'idée de donner un cap nouveau à mon entreprise" se réjouit Vincent Brunier, membre du mouvement depuis vingt ans.

Pour une société du bien commun

Chaque équipe vit ses réunions avec un conseiller spirituel. Il aide à discerner et à relire les questions des patrons à la lumière des Ecritures. 
"Nous ne sommes pas des Saints. C'est un chemin difficile d'appliquer nos convictions chrétiennes au quotidien dans le monde économique. C'est une conversion. Et plus nous serons de patrons sur ce chemin, plus les fruits seront nombreux pour l'avénement d'une société du bien commun !" conclut Sophie Soury 

 

Pour en savoir plus sur le mouvement : rendez-vous sur le Site Internet des EDC
Pour rejoindre les EDC en Haute-Savoie :  rendez-vous sur le Site Internet du Diocèse, à la page des EDC 
Dans l'agenda : Assises Régionales des EDC Auvergne Rhône-Alpes : samedi 6 avril à Chambéry, sur le thème "Jusqu’où la performance? de l’Homme augmenté au transhumanisme" (journée ouverte à tous, y compris aux non-membres !) 

 

Les dernières émissions

L'émission

Chaque samedi à 9h15

Chaque samedi, Vanessa Sansone ouvre le débat dans Vitamine C, la suite en donnant la parole aux chrétiens qui se bougent près de chez vous. Un temps pour s’informer, réfléchir, approfondir et échanger.

Le présentateur

Vanessa Sansone

Annécienne d'adoption depuis 2012. J'aime utiliser mes chaussures de randonnée et mon appareil à raclette. Je tente aussi de tenir sur des skis. Je couvre l'actualité du département. Et en particulier l'actualité des chrétiens qui se bougent !