Face au mystère du mal, avec Mgr Dominique Lebrun

Présentée par

S'abonner à l'émission

Halte spirituelle, l'intégrale

vendredi 7 avril 2017 à 23h00

Durée émission : 55 min

Halte spirituelle, l'intégrale

© Michael BUNEL/CIRIC - 2 octobre 2016 : Conférence de presse de Mgr Dominique LEBRUN, archevêque de Roue, avant la réouverture de l'église Saint Etienne,

Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen, a été profondément bouleversé par l'assassinat du Père Hamel. À la veille de la Semaine sainte il propose une réflexion sur le mystère du mal.

Le 26 juillet 2016, avec l'assassinat du Père Jacques Hamel, un seuil a été franchi dans la spirale de violences terroristes perpétrées en France. L'émotion suscitée est allée bien au-delà du cercle des fidèles catholiques. Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen, en a été profondément transformé. Une expérience à la fois humaine et spirituelle, mêlant la douleur et la miséricorde, le chagrin et la nécessité du pardon. Elle a ouvert en lui un nouveau chemin vers la compréhension de la Passion du Christ, sur lequel il nous entraine dans des entretiens bouleversants. À l'occasion du Carême, il est l'un de nos grands témoins.
 

Le Carême, chemin de dépouillement - RCF vous accompagne tout au long du Carême. 40 jours jusqu'à Pâques, un temps privilégié pour redonner du sens à sa foi.
En savoir plus

 


©Image Ciric - Cathédrale de Rouen

 

ÉCOUTER ► Mgr Dominique Lebrun: "Le P. Jacques Hamel m'accompagne dans ce Carême"

 

Le deuil de toute  la communauté

L'église de Saint-Etienne-du-Rouvray a réouvert ses portes le 2 octobre 2016, soit un peu plus de deux mois après la mort du P. Hamel. Chez beaucoup de fidèles, la douleur était encore vive. Quand c'est toute une communauté paroissiale qui est en deuil, "on a besoin de celui qui se met à sourire", exprime Mgr Dominique Lebrun.

"La mort du Père Hamel ressemble à la mort de Jésus"

 

La foi mise à l'épreuve

Colère, peur, haine, angoisse... la foi traverse tous ces sentiments. L'archevêque parle ce "moment décisif" où l'émotion l'a submergé. Immédiatement après le drame, il lui a fallu prendre des décisions en tant que responsable du diocèse. Quand enfin, il a pu, trois jours après, dans la cathédrale de Rouen, s'asseoir et méditer, "ça [l'a] pris aux entrailles": l'un des vitraux de l'église montre un agneau égorgé, dont le sang tombe dans un calice. "Cela a été décisif pour moi, je réentendais que la mort du Père Hamel ressemblait à la mort de Jésus."

"L'agneau de Dieu c'est l'unique victime, maintenant il n'y a plus d'autre sacrifice possible pour racheter les péchés du monde." Pour Mgr Lebrun, s'ils ont tué le Père Hamel comme "on égorge un agneau", c'est que "fondamentalement ils n'ont pas rencontré le Christ."

 

Invités

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le vendredi à 23h et le samedi à 21h

L'émission de référence de RCF ! Un format court et quotidien, complété par une version intégrale le samedi, pour engager une réflexion spirituelle profonde et accessible, autour d'une thématique d'actualité.

Le présentateur

Véronique Alzieu

Journaliste à RCF depuis 1993, Véronique s'est spécialisée au fil des ans dans le domaine de la foi, de la vie spirituelle et de la recherche de sens. Elle a choisi la radio parce que c'est un média de proximité, chaleureux sans être intrusif. Son léger accent trahit ses origines pyrénéennes qu'elle revendique avec joie!