La joie de Pâques est celle de se sentir aimé

Présentée par

S'abonner à l'émission

Pâques à l'abbaye de Maylis

dimanche 1 avril 2018 à 10h45

Durée émission : 5 min

La joie de Pâques est celle de se sentir aimé

© RCF / Véronique Alzieu - Frère Joseph

La joie est le sentiment qui domine dans le cœur des chrétiens en ce dimanche de Pâques. Une joie qui ne vient pas d'eux, mais du Christ et de son amour.

00:00

00:00

"Le soir venu, en ce premier jour de la semaine, alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples étaient verrouillées par crainte des Juifs, Jésus vint, et il était là au milieu d’eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! » Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur."
(Jn 20, 19-20)

 

Ce passage de l'Évangile de Jean qui "bouleverse toujours" frère Joseph quand il le lit : "On voit que la joie ne vient pas des disciples mais du Christ ressuscité, c'est une joie elle ne dépend pas de mes propres forces, de mon histoire ou de mes mérites, elle vient parce que le Christ me rechoisit en ce dimanche de Pâques." La joie est un don de Dieu.

"L'intellect ne donne pas de joie, c'est parce qu'il y a une rencontre qu'il y a de la joie"

 

LA SEMAINE SAINTE À L'ABBAYE DE MAYLIS - Après un Carême sur le thème de la sobriété, RCF vous emmène à l'abbaye de Maylis, une communauté de moines convertis à l'écologie. Du jeudi 29 mars (Jeudi saint) au dimanche 1er avril (dimanche de Pâques), RCF vous fait vivre tous les offices de la Semaine sainte, en direct de l'abbaye Notre-Dame de Maylis (Landes).
> En savoir plus

 

Se sentir aimé nous rend joyeux

Au jour de Pâques, on est "comme les disciples, on ne comprend rien", dit frère Joseph. C'est que la joie de la résurrection n'est pas affaire d'intellect. "L'intellect ne donne pas de joie, c'est parce qu'il y a une rencontre qu'il y a de la joie."

Le Christ ressuscité ne vient pas avec un regard de jugement à l'égard de ceu qui l'ont renié, comme Pierre, ou ceux qui l'ont condamné à mort. ​"Le Christ ne nous choisit pas parce que nous sommes saints, il nous choisit parce qu'il nous aime, et ça c'est quelque chose bouleversant.
 

Dimanche de Pâques, que faire de notre tristesse?

Que faire en ce dimanche de Pâques si ce sont les difficultés du quotidien qui nous assaillent surtout ? "C'est le mot prière qui me vient à l'esprit", répond frère Joseph. Avec les psaumes l'Église invite à "faire chaque jour à nouveau ce passage dans nos vies de la mort à la vie, de ces morts que je dois nommer accueillir, assumer, prendre dans ma prière".

Frère Joseph confie ceci : "Ma prière ce n'est rien d'autre que : regarde le pauvre que je suis Seigneur, je n'ai que ça à t'offrir, ma misère elle est là elle me tient aux tripes, mais je n'ai que ça, viens la transformer en vie."

 

Invités

  • Frère Joseph, religieux bénédictin olivétain de l'abbaye de Maylis, jardinier

Les dernières émissions

L'émission

La semaine sainte à Maylis

Du jeudi 29 mars (Jeudi saint) au dimanche 1er avril (dimanche de Pâques), RCF vous fait vivre tous les offices de la Semaine sainte, en direct de l'abbaye Notre-Dame de Maylis (Landes).

Le présentateur

Béatrice Soltner

Formée aux arts plastiques et à l'histoire de l'art Béatrice rejoint RCF en 1994. Elle aime faire émerger la parole et l'offrir en partage. La vie intérieure est son domaine de prédilection. Passionnée par la spiritualité et la psychologie, elle s'intéresse aussi au dialogue entre les églises chrétiennes.