La Résurrection: méditations proposées par Fabrice Hadjadj

Philosophe et écrivain, Fabrice Hadjadj pose un regard original et accessible sur la Résurrection. Des chroniques courtes qui parlent à tous!

Que nous disent les apparitions du Christ après sa Résurrection ? Comment les comprendre aujourd’hui ? À travers une méditation à la fois profonde et légère, Fabrice Hadjadj pose un regard neuf et plein de finesse sur le mystère du Ressuscité.

Explorant certains thèmes en particulier, il donne à la vie du Ressuscité une prise directe sur notre vie quotidienne : l’argent, la féminité, le service, l’attention aux autres, les repas, la Bible, le pardon, le martyre, la foi, la nouvelle évangélisation, l’amour…

Fabrice Hadjadj, essayiste et dramaturge, dirige Philanthropos (Institut européen d’études anthropologiques à Fribourg, Suisse). Il est lauréat du Grand Prix catholique de littérature (2006) et du Prix du Cercle Montherlant – Académie des beaux-arts (2009).

Etre une lumière pour le monde

Enfin une vraie (bonne) nouvelle: Dieu est venu partager notre vie quotidienne, il veut que l'on soit une lumière pour le monde, qui que l'on soit, où que l'on se trouve.

On a tous besoin d'un sauveur

"Je m’appelle Fabrice Hadjadj et je suis aussi égaré que vous... Nous sommes embarqués dans la même histoire, histoire de misère et de miséricorde... C'est maintenant qu'il faut la vivre."

Vous êtes dignes des plus grands honneurs

Jésus aurait pu célébrer sa première messe chez vous! Ce n'est pas dans une église, ni une cathédrale, ni une chapelle que Jésus a célébré sa première messe. Mais chez un particulier.

Un abaissement qui est le signe de sa grandeur

Le dernier métier de Jésus avant sa crucifixion: laveur de pieds. Car seul celui qui est vraiment grand peut s'abaisser, son abaissement est le signe de sa grandeur.

Le Christ nous attend

Vendredi saint: Dieu aujourd'hui est mort. Nous l'avons cloué sur une croix. Si bas que nous puissions tomber, il est allé plus bas encore. Quelle que soit notre détresse, il est avec nous.

Fabrice Hadjadj: Résurrection mode d'emploi

En Toutes Lettres

La façon dont le Christ ressuscité s'est manifesté a quelque chose de déroutant: une grande simplicité. Ce que Fabrice Hadjadj, invité de Christophe Henning, n'a pas manqué de relever.

Philosophe, enseignant, essayiste, Fabrice Hadjadj est aussi poète, dramaturge et père de (bientôt) sept enfants, comme il aime à le dire. Né dans une famille juive de tendance athée / anarchiste, il se convertit au catholicisme et reçoit le baptême à l'âge de 27 ans.

Son travail et son enseignement sont pétris de la question de Dieu, qu'il aborde avec un sérieux non dénué d'humour. Fabrice Hadjadj est membre du Conseil pontifical pour les laïcs. Et depuis 2012, il dirige l'Institut Philanthropos à Fribourg, en Suisse, qui propose une formation à l'anthropologie chrétienne. Plusieurs prix sont venus distinguer ses livres, dont le grand prix catholique de littérature en 2006 pour "Réussir sa mort - Anti-méthode pour vivre" (éd. Presses de la Renaissance).

"Les choses simples et ordinaires sont créées par Dieu comme des choses neuves, inouïes, qui viennent de son éternité." Fabrice Hadjadj

Son dernier ouvrage a pour titre "Résurrection mode d'emploi" (éd. Magnificat) - titre qui, s'il ne fait pas sourire, forcément, interpelle. Mode d'emploi, comme si la résurrection pouvait "rentrer dans les objets de livres de développement personnel, dans des recettes ou des solutions techniques de bien-être", explique Fabrice Hadjadj. Il a voulu, par cette ambiguïté, montrer le lien entre la résurrection et la vie quotidienne.

Dans son livre, il reprend 12 récits de résurrection. Un livre comme "un chemin de gloire, où il s'agit de relire certains passages de l'Ecriture", explique-t-il. En habitué du questionnement, le philosophe s'étonne de ce que le Christ, dans le Nouveau Testament, manifeste sa résurrection dans la simplicité du quotidien.

Emission diffusée en mars 2016.

Les dossiers RCF