La sainteté pour tous avec le pape François

Présentée par

S'abonner à l'émission

Halte spirituelle, l'intégrale

mardi 21 août à 21h00

Durée émission : 55 min

Halte spirituelle, l'intégrale

© P.RAZZO/CIRIC -

"N'aies pas peur de viser plus haut ». Le pape François invite tout homme de bonne volonté à la sainteté. Une vie ordonnée à l'évangile pour se mettre au service du monde et de la société...

​En matière de sainteté, l'Église catholique propose des Vincent de Paul, des François de Sales, des Catherine de Sienne, des François d’Assise ou des Thérèse de Lisieux... Des géants de la foi, autant dire des modèles impossibles à imiter. Mais il y a aussi "les saints de la classe moyenne" : les Monsieur et Madame Tout-le-monde, celui ou celle qui fait ses courses pour nourrir sa famille, la religieuse âgée qui continue de sourire, l'enseignant qui essaie de donner le meilleur de lui-même aux élèves. Le pape François nous dit que la sainteté n’est pas réservée aux gens extraordinaires : c’est le message de son exhortation apostolique "Gaudete et exsultate - Sur l'appel à la sainteté dans le monde actuel", rendu public le 9 avril 2018. Le Père Philippe Abadie nous montre toute la beauté de ce texte.
 

"La sainteté c'est une qualité du regard, qui fait que dans l'autre je ne vois pas d'abord le mal, mais la manière dont il est aimé par Dieu"

 

EXHORTATION APOSTOLIQUE "GAUDETE ET EXSULTATE" - Dans son exhortation apostolique "Gaudete et exsultate" sur la sainteté, le pape François rappelle que "le vrai bonheur" est à la fois le déroulé et l'objectif de toute vie chrétienne.
> Lire le résumé et télécharger le texte intégral

 

qu'est-ce qu'un saint ?

"Ce qui importe, c’est que chaque croyant discerne son propre chemin et mette en lumière le meilleur de lui-même", écrit le pape. Le mot "saint" est la traduction du mot hébreu kadosh qui veut dire "séparé". "La sainteté c'est ce qui nous sépare du vulgaire au sens fort du terme : ce qui nous rend grand, ce qui nous grandit sans nous extraire du monde." En vrai pédagogue le pape François propose nin pas une définition du saint mais un guide pour "agir dans le monde entre action et contemplation".

Dans "Gaudete et exsultate", François invite tous les chrétiens à suivre Jésus Christ en vivant pleinement l’Évangile dans leur vie de tous les jours. Il montre que la vie chrétienne ne peut se vivre à moitié, qu'elle prend force et densité dans l'appel à la sainteté : "un dépassement de soi dans l'humilité et dans la miséricorde". "Je trouve que le le pape François a trouvé le ton juste pour nous parler", confie le bibliste.

 



 

De La sainteté à la miséricorde

"La sainteté ce n'est pas d'abord des gestes c'est une relation, une qualité du cœur." Pour le Père Abadie il y a un lien étroit entre sainteté et miséricorde. Dans la Bible, on passe de "Soyez saints, car moi, le Seigneur votre Dieu, je suis saint" (Lv 19, 2) dans l'Ancien Testament, à "Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux" (Lc 6, 36) dans le Nouveau Testament.

"La sainteté c'est une qualité du regard qui fait que dans l'autre je ne vois pas d'abord le mal mais la manière dont il est aimé par Dieu." Pour le Père Philippe Abadie, spécialiste de la Bible, c'est la vie de Jésus qui est "offerte à tous" comme "chemin de sainteté". Le pape François développe dans son exhortation apostolique "la grande intuition du christianisme : être capable de regarder comme Dieu regarde". Dans l'Évangile la parabole du bon Samaritain illustre ce à quoi chaque chrétien est appelé : à "se rendre proche du regard de Dieu sur l'humanité".

 

Invités

  • Père Philippe Abadie , prêtre, bibliste, théologien, professeur à la Faculté de théologie de l'Université catholique de Lyon (UCLy)

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le vendredi à 23h et le samedi à 21h

L'émission de référence de RCF ! Un format court et quotidien, complété par une version intégrale le samedi, pour engager une réflexion spirituelle profonde et accessible, autour d'une thématique d'actualité.

Le présentateur

Béatrice Soltner

Formée aux arts plastiques et à l'histoire de l'art Béatrice rejoint RCF en 1994. Elle aime faire émerger la parole et l'offrir en partage. La vie intérieure est son domaine de prédilection. Passionnée par la spiritualité et la psychologie, elle s'intéresse aussi au dialogue entre les églises chrétiennes.