Le prêtre depuis l'Antiquité: une figure sacrée?

Présentée par

S'abonner à l'émission

Grand Angle

mardi 3 mars à 17h03

Durée émission : 55 min

Grand Angle

© Corinne SIMON/CIRIC - 28 septembre 2019 : Prière pour les prêtres, lors de la 5e édition du Congrès Mission. Egl. Saint Sulpice à Paris (75), France

Dans l'Antiquité on confiait à certains le soin d'entrer en lien avec les dieux. La figure du prêtre suscite aujourd'hui fascination ou rejet: entre humain et sacré, comment a-t-elle évolué?

00:00

00:00

Bien avant la figure de Jésus, depuis la préhistoire, il existe des prêtres. Des hommes chargés d'établir un lien entre l'humain et le sacré. Comment la figure du prêtre a-t-elle évolué depuis les premières communautés chrétiennes ? Quelles en sont les racines dans les religions polythéistes mais aussi dans le judaïsme ancien ? Pour traiter cette question d'actualité avec recul et analyser une figure aujourd'hui clivante, la revue Le Monde de la Bible publie un dossier sur le thème "Le prêtre, des polythéismes au christianisme" (numéro 232 / mars-avril-mai 2020).
 

Le prêtre, une question d'actualité

Le prêtre, on en parle beaucoup aujourd'hui. Notamment depuis les révélations d'abus, de cas d'emprise ou d'agressions sexuelles au sein de l'Église, mais aussi depuis que le pape François a dénoncé le cléricalisme, ou encore lors du synode sur l'Amazonie,il a été question d'ordonner des viri probati, éventuellement mariés
 

des prêtres Dès la préhistoire

Dès la préhistoire, nous dit David Hamidovic, "il a été question de la médiation entre les dieux et les hommes". "L'homme, probablement depuis qu'il est homme a cherché à avoir une explication du monde et entrer en communication avec une réalité qu'il soupçonnait comme le dépassant." 

Ainsi sur certaines grottes ornées de Lascaux on devine des représentations de chamans, et des fouilles archéologiques de sépultures préhistoriques ont donné des "preuves de la naissance sentiment religieux". Les prêtres de l'Égypte antique, de la Mésopotamie sont en quelque sorte "les héritiers de cette quête de sens".
 

Un fonctionnaire ou Une figure sacrée ? 

Toute la difficulté réside dans la question de la sacralité du prêtre. D'ailleurs "le mot sacré ne va pas de soi", pour l'historien. Dans l'Antiquité, le prêtre était "avant tout un fonctionnaire, le fonctionnaire d'un temple où était présent la statue d'un dieu". Et là où était présente la représentation d'un dieu, là était le lieu de sa présence sur terre. Le rôle du prêtre, dans les religions polythéistes antiques, était d'établir un lien entre les cieux et la terre, entre les dieux et les hommes.

Si aujourd'hui, le prêtre est soit porté aux nues soit dénigré, s'il est une figure clivante, c'est qu'il "fait résonner en nous des fibres profondes", analyse Étienne Grieu, prêtre jésuite. Il y a en lui "quelque chose comme un homme du sacré". Il y a "quelque chose de fascinant" chez cet homme "qui a un rapport à Dieu que les autres n'ont pas". C'est sans doute ce côté fascinant qui suscite "une mise en cause assez radicale".

 

Émission en partenariat avec​ Le Monde de la Bible

 

Invités

  • Benoit de Sagazan, rédacteur en chef de la revue Le Monde de la Bible

  • Père Étienne Grieu, prêtre jésuite, théologien, président du Centre Sèvres (Paris)

  • David Hamidovic, historien, spécialiste de l'histoire antique

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le mardi à 17h03 et le samedi à 19h

Spiritualité, patrimoine, littérature, vie de l'Église, développement personnel... Chaque semaine, une table-ronde pour engager la discussion avec des acteurs de la vie culturelle, sociale, spirituelle.

Le présentateur

Faustine Fayette