À Mossoul, la cathédrale syriaque-catholique réduite à un tas de pierres

Présentée par ,

S'abonner à l'émission

Mésopotamia, foi et patrimoine des chrétiens d'Irak

samedi 14 juillet à 20h45

Durée émission : 12 min

À Mossoul, la cathédrale syriaque-catholique réduite à un tas de pierres

© Pascal Maguesyan / MESOPOTAMIA - Avril 2018 : la cathédrale syriaque-catholique al Tahira de Mossoul détruite lors de la bataille de Mossoul (Irak)

De retour à Mossoul, les communautés chrétiennes constatent avec douleur ce qu'il reste de certains monuments. Comme la cathédrale syriaque-catholique réduite à un tas de pierres.

00:00

00:00

Après trois ans de combats, le gouvernement irakien a annoncé en décembre 2017 sa victoire contre l'organisation État islamique et la fin de la guerre. Désormais, il faut panser les plaies physiques, psychologiques, matérielles. La reconstruction de Mossoul devrait prendre de nombreuses années et coûter des milliards d'euros. Notamment en ce qui concerne le patrimoine des chrétiens : dans sa croisade ravageuse, Daech a procédé à la destruction organisée et au vol d'objets appartenant au patrimoine culturel irakien. Tout l'été RCF, avec l'association Mesopotamia, la Fondation Saint-Irénée et avec le concours de KTO, vous invite à la découverte d'un patrimoine de grande valeur, mais en danger.
 

Mesopotamia, pour sauver le patrimoine des minorités d'Irak

La mission de l'association Mesopotamia est de réaliser un inventaire partiel du patrimoine des minorités en Irak et de le présenter sur son site web Mesopotamia Heritage. Défendre le patrimoine et la mémoire des des assyro-chaldéens, des syriaques ou des yézidis, c'est défendre le bien commun et la citoyenneté. Pour soutenir le projet Mesopotamia, vous pouvez faire un don en ligne, sur le site Credofunding.
 


 ©Pascal Maguesyan / MESOPOTAMIA - Ancienne église syriaque-catholique al Tahira de Mossoul détuite lors de la bataille de Mossoul. Avril 2018

 

la cathédrale syriaque-catholique en ruines

La ville de Mossoul compte deux grandes cathédrales, toutes deux nommées al Tahira. Elles appartiennent à deux communautés sœurs, syriaque-catholique et chaldéenne ; l’une a été totalement détruite, l'autre a été partiellement endommagée. "Quand je suis venu ici pour la première fois j'ai pleuré de trouver ces églises qui nous réunissaient et qui maintenant sont détruites, parce que c'était un signe pour tous les chrétiens, et aussi les musulmans", témoigne Yohanna Yousif Towaya. Cet habitant de Mossoul a eu le courage d'accompagner Pascal Maguesyan sur les ruines de la cathédrale syriaque-catholique. "On imagine que c'était pour lui un traumatisme supplémentaire de revenir, parce qu'évidemment c'est un spectacle de désolation à nul autre pareil."
 


 ©Pascal Maguesyan / MESOPOTAMIA - Cathédrale syriaque-catholique al Tahira de Mossoul détruite lors de la bataille de Mossoul. Avril 2018

 

Pour certains monuments, une rénovation est possible

Il ne reste quasiment rien de l'autel du Sacré-Cœur, tout a été détruit, y compris la cloche de la cathédrale. Si l'édifice est réduit à un tas de pierres, ce n'est pas seulement le fait de Daech. "Les forces coalisées contre Daech ont voulu écraser les combattants islamistes sous des tonnes de béton armé, de marbre, de ciment et de poussières", comme l'explique Pascal Maguesyan. Chargé de mission pour l'association Mesopotamia, il précise que pour certains monuments appartenant aux minorités chrétiennes, une rénovation est encore possible.

 

Sur le même thème :

L'émission

Tous les samedis à 20h45

Tout l'été RCF, avec l'association Mesopotamia, la Fondation Saint-Irénée et avec le concours de KTO, vous invite à la découverte d'un patrimoine de grande valeur, mais en danger. Vous écouterez aussi des témoignages de femmes, d'hommes et d'enfants courageux, portés par la foi et par la joie en dépit des turbulences qui les affectent.

Les présentateurs

Florence Gault

Journaliste à RCF depuis 2005, Florence a d’abord travaillé à RCF Méditerranée, à Toulon pendant six ans, avant de rejoindre la rédaction nationale. Globe-trotter dans l’âme, elle aime partir à la rencontre de l’autre. Ce qu’elle préfère à la radio: jouer avec les sons pour vous raconter des tas d’histoires!

Pascal Maguesyan

Chargé de mission de l’association Mesopotamia, Pascal Maguesyan a lancé ce projet d’inventaire patrimonial et testimonial des minorités en Irak. Ancien journaliste, co-auteur de films documentaires, photographe et conférencier, il est également l’auteur de plusieurs livres, dont "Chrétiens d’Orient : ombres et lumières" (éd. Thaddée, 2013), "Anaphora, sentier de vie" (éd. Anafora (Egypte), 2014) ou "Sur le chemin de Guiragos" (éd. UIOTC, 2017).