Regard spirituel sur l'agro-écologie

Présentée par

S'abonner à l'émission

Pâques à l'abbaye de Maylis

jeudi 29 mars à 16h17

Durée émission : 5 min

Regard spirituel sur l'agro-écologie

© RCF - Frère Joseph

La conversion à l'agro-écologie opérée par les moines de Maylis leur a permis d'enrichir leur regard sur le sens de la vie communautaire. Explications de frère Joseph.

En 2013, l'abbaye de Maylis a découvert que sa fameuse plante de Maylis, qu'elle vend en tisane et en gélules, allait être "ravagée" par un insecte. "En 2013, l'écologie je ne voulais pas en entendre parler", confie frère Joseph, entré à Maylis en 2003, après avoir reçu une formation d'ingénieur agronome. Poussée par la nécessité puis encouragée par l'encyclique du pape François Laudato si', c'est toute la communauté qui a effectué une conversion à l'écologie.
 

"La question n'était plus de lutter contre mais d'apporter de la vie, d'apporter de la nourriture pour réinviter tous les insectes du sol à une grand festin chez les moines"

 

LA SEMAINE SAINTE À L'ABBAYE DE MAYLIS - Après un Carême sur le thème de la sobriété, RCF vous emmène à l'abbaye de Maylis, une communauté de moines convertis à l'écologie. Du jeudi 29 mars (Jeudi saint) au dimanche 1er avril (dimanche de Pâques), RCF vous fait vivre tous les offices de la Semaine sainte, en direct de l'abbaye Notre-Dame de Maylis (Landes).
> En savoir plus

 

Enseignés par la nature

"Les pierres et les arbres nous enseignent des choses qu'aucun maître ne peut nous enseigner, disait saint Bernard : je suis entré dans cette école de l'écoute de la nature." Être à son écoute, pour le moine, c'est "passer du temps" avec la nature, "pour rien", se laisser toucher et questionner. "Et j'ai découvert qu'il y avait un grand lien entre la prière que je peux faire au monastère et ce temps que je passe dehors à me laisser enseigné par la nature."

"Quitter la logique des déchets nucléaires." Faisant un parallèle entre la vie du sol et la vie communautaire, frère Joseph confie : "Ce que je considérais longtemps comme des choses à cacher dans ma propre histoire est appelé, si je l'honore et si je l'assume à devenir source de plus de fécondité." Il nous invite à méditer sur la façon dont chacun peut rendre fructueux ce que l'on a tendance à cacher au fond de soi - doutes, peurs, hontes. Et si nos "déchets" pouvaient enrichir nos vies?
 


ÉCOUTER ► Pour en finir avec la culture du déchet


 

Le bon combat

Comment faire pour remettre de la vie dans nos sols ? Un jour, frère Joseph a "ouvert le sol", il a creusé un trou pour voir ce qu'il y avait dans la terre. Il a tout de suite vu que "quelque chose ne tournait pas rond" : vers de terre et champignons avaient quasiment disparu. "Dès lors la question n'était plus de lutter contre mais d'apporter de la vie, d'apporter de la nourriture pour réinviter tous les insectes du sol à une grand festin chez les moines."

C'est l'un des grands enseignements de cette conversion à l'agro-écologie qu'ont entamée les moines. "Je me suis épuisé à lutter contre, confie frère Joseph, j'ai découvert un autre combat qui est d'accompagner la vie et ça c'est infiniment plus beau, c'est moins fatigant, ça appelle beaucoup la créativité." Ainsi les moines ont-ils redécouvert ce que le pape dit des déchets : ce que l'on croit inutilisable - feuilles mortes et fumier : "en fait c'est là qu'est la clé de la vie".
 

Invités

  • Frère Joseph , religieux bénédictin olivétain de l'abbaye de Maylis

Les dernières émissions

L'émission

La semaine sainte à Maylis

Du jeudi 29 mars (Jeudi saint) au dimanche 1er avril (dimanche de Pâques), RCF vous fait vivre tous les offices de la Semaine sainte, en direct de l'abbaye Notre-Dame de Maylis (Landes).

Le présentateur

Véronique Alzieu

Journaliste à RCF depuis 1993, Véronique s'est spécialisée au fil des ans dans le domaine de la foi, de la vie spirituelle et de la recherche de sens. Elle a choisi la radio parce que c'est un média de proximité, chaleureux sans être intrusif. Son léger accent trahit ses origines pyrénéennes qu'elle revendique avec joie!