Un voyage fraternel inédit pour le diocèse d'Annecy

Présentée par

S'abonner à l'émission

Vitamine C, la suite

samedi 1 décembre 2018 à 9h15

Durée émission : 45 min

Un voyage fraternel inédit pour le diocèse d'Annecy

Cinquante haut-savoyards ont vécu une semaine exceptionnelle à Lourdes en octobre 2018. Des personnes seules, précaires ou handicapées, invitées par des paroissiens. Objectif : fraternité !

Les grandes aventures commencent parfois avec un petit rien... C'est le cas pour ce voyage fraternel. Le service des pélerinage a un créneau à céder : une semaine à Lourdes. Le service Diaconie (Service du Frère) du Diocèse dit "banco" !
"Nous ne savions pas ce que nous allions faire, mais nous savions qu'il fallait saisir l'opportunité ! Tant de personnes en fragilité aimeraient découvrir Lourdes, sans savoir comment y aller." explique Yvan Rozier, délégué diocésain à la Diaconie. 

souder le groupe

De fil en aiguille, le projet mûrit : proposer à toutes les paroisses d'inviter des personnes fragiles autour d'elles. Pour partager un voyage ensemble, sous le signe de la fraternité. Des rencontres de préparation et de réflexion permettent de se rencontrer, de commencer à souder le groupe. 
Au final, cinquante-quatre personnes sont parties. Trente-deux personnes invitées, onze paroissiens de tout le département, dix membres de l'équipe de pilotage... et un conducteur de car !
Les personnes invitées par les paroissiens ont des profils bien variés : migrants, personnes seules, personnes handicapées physiques ou psychiques, personnes cabossées par la vie.

"Un simple regard peut transformer une personne"

Thème de ce voyage : "Elle m'a regardée comme on regarde une personne". C'est ce que Bernadette a dit de la Vierge Marie, à Lourdes. Une phrase qui fait sens pour tous les participants. "Un simple regard peut transformer une personne" souligne Julio Balula, responsable de la pastorale des migrants du Diocèse. "Entre nous, nous avons dépassé le regard des yeux. Nous nous sommes regardés avec le coeur" raconte Claire, invitée par une paroissienne d'Annecy.
Vivre la fraternité. Expérimenter l'écoute, le respect de chacun, de ses fragilités et de ses forces. Marie-Jo raconte avec émotion comme elle a été soutenue dans les moments qui l'effrayaient. 
Parmi les moments forts : les piscines de Lourdes ou une célébration chargée de symbole, avec de la boue et de la lumière. Une lumière qui n'a visiblement pas quitté les participants : leurs yeux brillent quand ils racontent le voyage. 

"Je voudrais que dans les Eglises ce soit comme à Lourdes... plus fraternel"

Objectif pour le Diocèse : continuer à accompagner les paroisses pour qu'elles détectent et intègrent tous ceux qui sont "à la marge".  "Je voudrais que dans les Eglises ce soit comme à Lourdes... plus fraternel" témoigne une participante. 
"La Fraternité c'est contagieux. On a pris un bout du virus à Lourdes. Nous allons essayer de le transmettre !" conclut Bernard Satin, membre de l'équipe pilote. 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les samedis à 9h15, le dimanche à 17h15

Après avoir passé en revue l'actualité chrétienne de la semaine dans Vitamine C, Vanessa Sansone ouvre le débat dans Vitamine C, la suite. Un temps pour s’informer, réfléchir, approfondir et échanger.

Le présentateur

Vanessa Sansone

Annécienne d'adoption depuis 2012. J'aime utiliser mes chaussures de randonnée et mon appareil à raclette. Je tente aussi de tenir sur des skis. Je couvre l'actualité du département. Et en particulier l'actualité des chrétiens qui se bougent !