VENDREDI SAINT | "Souffrir n'a de sens que si on le fait avec le Christ"

Présentée par

S'abonner à l'émission

Pâques à l'abbaye de Landévennec

vendredi 14 avril 2017 à 8h40

Durée émission : 0 min

Pâques à l'abbaye de Landévennec

© ImageCIRIC

Frère Jacques, de l'abbaye de Landévennec, revient au micro de Marion Watras sur le sens du Vendredi saint, sur celui de la souffrance.

"Ce qui me vient à l’esprit, c’est la mémoire de ce que Jésus a vécu. C’est ce qui nous tient en respiration toute la journée. Ce que le Christ a vécu pour nous, par amour. Tout s’enracine là. S’il n’y avait pas ce don de la Vie du Christ pour nous, il n’y aurait pas de Vendredi Saint. En même temps, cela ne peut pas être sans une communion avec tous ceux qui comme Jésus portent une croix. Nous sommes en communion avec toute la souffrance du monde" explique frère Jacques, de l'abbaye de Landévennec.

Il ne faut pas pour autant souffrir nécessairement pour être sauvé. "C’est une mauvaise compréhension du sens de la croix, de la Passion. Ce n’est pas parce que Christ a souffert qu’il nous a sauvés. C’est parce qu’il nous a aimés. C’est cet amour passionné qui l’a conduit à mourir. Il a donné sa vie par amour passionné pour les hommes" ajoute-t-il.

On se pose souvent la question du sens de la souffrance. Pour frère Jacques, "la maladie, la souffrance, la mort ont un sens. Nous pouvons lui donner un sens à cette souffrance dans la mesure où nous la vivons avec le Christ. Nous glissons nos souffrances dans celles du Christ. Lui seul peut donner un sens. La souffrance en elle-même n’a pas de sens".

Jésus va donc vivre sa Passion en ce Vendredi Saint. Un mot qui a un double sens dans la langue française. "Le mot passion a pour sens le fait de souffrir, de pâtir. Mais cette passion aussi odieuse qu’elle soit ne s’explique finalement pour Jésus que parce qu’il avait en lui-même une autre passion. Une passion qu’il nous porte. Il a voulu nous signifier qu’il nous aime, et qu’il nous aime à en mourir" conclut-il.

Invités

  • Père Daniel , moine à l'abbaye de Landévennec

Les dernières émissions

L'émission

Réécoutez l'intégralité de la programation spéciale Pâques à l'abbaye de Landévennec (Finistère).

Le présentateur

Marion Watras

Formée à l’Ecole de journalisme de Toulouse, Marion a rejoint RCF il y a 4 ans. Comme ses collègues journalistes, elle réalise des reportages pour les rendez-vous d’information, ainsi que des magazines, et présente certains soirs le journal de 18h15. Ce qu’elle aime dans son métier : la richesse des rencontres et la spontanéité du média radio.