[Carême - Jour 29] Transports, choisir la sobriété

Présentée par

S'abonner à l'émission

Méditations pour le Carême

mercredi 14 mars à 6h26

Durée émission : 3 min

[Carême - Jour 29] Transports, choisir la sobriété

© Anna Utochkina / Unsplash - Dans mes habitudes de déplacement, est-ce que je me préoccupe des conséquences qu'ils ont sur les équilibres naturels ?

Si nous voulons continuer à nous émerveiller à propos des oiseaux comme saint François, il nous faut "convertir" nos modes de transport. Le Carême est une bonne occasion pour cela.

"Mes frères les oiseaux, vous avez bien sujet de louer votre créateur et de l’aimer toujours ; Il vous a donné des plumes pour vous vêtir, des ailes pour voler et tout ce dont vous avez besoin pour vivre.
De toutes les créatures de Dieu, c’est vous qui avez meilleure grâce ; il vous a dévolu pour champ l’espace et sa simplicité ; Vous n’avez ni à semer, ni à moissonner ; il vous donne le vivre et le couvert sans que vous ayez à vous en inquiéter."

Le sermon aux oiseaux, saint François d'Assise

 

Ce magnifique "Sermon aux oiseaux" nous amène à regarder la façon dont nous nous déplaçons. Peut-être avons-nous, nous aussi, fait cette expérience, alors que nous avancions à pieds ou à vélo, de voir les oiseaux nous précéder en volant de branche en branche. Il est ainsi des moments merveilleux où on se sent vivre en pleine harmonie avec la création.

Mais soyons réalistes. Nos principaux moyens de transport sont la voiture, les camions pour les marchandises et de plus en plus l'avion. Or, le développement de ces modes de transport rapides ne se fait pas toujours en harmonie avec la nature et les populations animales.

Le pape François, dans Laudato si', consacre un passage à cette question : "Les routes, les nouvelles cultures, les grillages, les barrages et d’autres constructions prennent progressivement possession des habitats, et parfois les fragmentent de telle manière que les populations d’animaux ne peuvent plus migrer ni se déplacer librement, si bien que certaines espèces sont menacées d’extinction."

 

 

LA SOBRIÉTÉ, LE THÈME DU CARÊME 2018 - Ce mercredi 14 février commence le Carême, une période de 40 jours pendant laquelle les chrétiens se préparent à la fête de Pâques, la résurrection du Christ. Cette année pour le Carême, nous vous invitons à méditer le thème de la sobriété.
> En savoir plus

 

méditation

Personnellement, dans mes habitudes de déplacement, est-ce que je me préoccupe des conséquences qu'ils ont sur les équilibres naturels ? Est-ce que j'envisage la sobriété, c'est-à-dire la recherche de limites raisonnables dans mes choix de déplacements ? Car en effet, c'est en réduisant la demande qu'on évitera de construire de nouvelles infrastructures dommageables pour l'environnement.
 

Un geste concret pour aujourd'hui

Aujourd'hui, je fais le décompte du nombre de kilomètres que j'ai parcourus depuis un an en voiture ou en avion. Si je le peux, je calcule les émissions de CO2 que cela représente et je recherche pour l'avenir s'il y a des déplacements que je pourrai éviter. En particulier, si c'est le moment de réfléchir à ma destination de mes vacances d'été, je fais le choix de rester en France ou de me rendre dans un pays limitrophe.

 

Un Carême pour la terre

Chaque année, l'association Chrétiens unis pour la terre propose de vivre le "Carême pour la terre".

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi pendant le Carême à 6h26 et 13h10

Cette année, RCF a choisi la sobriété comme porte d'entrée dans le Carême. Du mercredi des Cendres au Vendredi saint, tous les jours du lundi au vendredi, l'association Chrétiens unis pour la terre propose une méditation pour vivre le Carême sous le signe de la sobriété. Chaque méditation fait découvrir une courte citation de la Bible ou de la tradition chrétienne, l'éclaire et invite chacun à l'incarner concrètement dans sa vie par des gestes simples.

Le présentateur

Chrétiens Unis pour la Terre

Chrétiens unis pour la terre est un carrefour pour les croyants des différentes églises chrétiennes qui veulent progresser ensemble dans le respect de la Création par la prière, la conversion des styles de vie et l’action commune dans l’Eglise et le monde. Depuis 2012, CUT propose des outils pour le Temps pour la Création en septembre, un accompagnement à un Carême pour la terre, pour vivre un carême écologique. En 2015, CUT a aussi lancé le Jeûne pour le climat et co-organisé les Assises chrétiennes de l’écologie et depuis 2016 CUT proposé un temps de "Prière avec la création" mensuels. Découvrez le site internet de CUT : https://chretiensunispourlaterre.wordpress.com/