CARÊME | Peut-on se convertir à s'aimer soi-même?

Présentée par

S'abonner à l'émission

Un prêtre vous répond (04 72 38 20 23)

mercredi 1 mars 2017 à 21h00

Durée émission : 55 min

CARÊME | Peut-on se convertir à s'aimer soi-même?

© Fr. Ange Rodriguez

En ce mercredi des Cendres, premier jour du Carême, les chrétiens sont invités à une conversion du cœur. Au micro de Catherine Segouffin, Fr. Ange Rodriguez vous écoute et vous répond.

En ce mercredi des Cendres, premier jour du Carême, la liturgie de l'Église catholique nous fait entrer dans un temps de conversion. 40 jours jusqu'à Pâques, où le jeûne et le partage nous portent à nous ouvrir aux autres. Ce mercredi est marqué par une célébration au cours de laquelle le prêtre trace une croix sur le front de chaque fidèle en disant: "Convertis-toi et crois à l’Évangile."
 

Qu'est-ce que la conversion?

La conversion est un véritable changement de cap dans notre vie spirituelle, qui suscite en nous bien des interrogations. Et nous oblige avant tout à nous accepter tel que nous sommes.
 

"Nous gagnerions plus à nous laisser voir tel que nous sommes, plutôt que d'essayer de paraître ce que nous ne sommes pas."
François de La ROCHEFOUCAULD (1613-1680)

 

Pour participer à l’émission, appelez le 04 72 38 20 23 ou écrivez à unpretrevousrepond[arobase]rcf.fr.

 

Participez à l'émission!

Le Frère Ange Rodriguez vous écoute et vous répond.

- Que signifie le mot "conversion"?
- Un signe de la croix tracé avec de la cendre: quel sens a ce geste d’humilité?
- En quoi l’humilité est-elle une vertu qui aide à mieux s’aimer soi-même? Peut-on se convertir à l’humilité?
- Peut-on se convertir à la bienveillance pour soi-même ou à d'autres vertus?

 


EXTRAIT | La conversion à l'humilité ou l'amour de soi-même

 

Nous sommes invités à nous convertir à l’humilité, pour nous aimer un peu nous-mêmes, car le premier commandement du Décalogue nous dit: «Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toutes tes forces, et ton prochain comme toi même.»
Il y a donc trois à aimer: Dieu, notre prochain et… nous-mêmes!
Saint Jean dit: «Celui qui dit qu’il aime Dieu et n’aime pas son frère, c’est un menteur, car, s’il n’aime pas son frère qu’il voit, comment peut-il aimer Dieu, qu’il ne voit pas?» (1 Jn, 4,20)
Pour aimer Dieu, il faut donc aimer son prochain, et, en raisonnant comme l’apôtre Jean, nous dirions que, pour aimer son prochain, il faut s’aimer soi même! Comment peut-on aimer notre prochain, que nous côtoyons, mais qui vit à l’extérieur de nos vies, si nous ne nous aimons pas nous-mêmes, enfermés dans notre propre peau?
Saint Jean dit, au verset suivant: «Que celui qui aime Dieu, aime aussi son frère», et je dirai: Que celui qui aime son frère s’aime aussi soi-même.

Fr. Ange RODRIGUEZ

 

TÉLÉCHARGER ► Le texte intégral [PDF]
 

 

Invités

  • Père Ange Rodriguez, dominicain

Les dernières émissions

L'émission

Le mercredi à 21h

La foi pose question : un prêtre vous répond ! Qu'est-ce qu'être chrétien ? Quel est le message des chrétiens pour le monde ? Comment la foi peut-elle enrichir notre quotidien ? Chaque mercredi à 21h00, posez toutes vos questions en direct et à l'antenne à un prêtre. Il vous écoute et vous conseille. Pour participer à l’émission : 04 72 38 20 23 ou unpretrevousrepond[arobase]rcf.fr. [ATTENTION : les messages que vous envoyez à cette adresse sont consultés par l’animateur de l’émission dans le cadre de notre programme. Si vous souhaitez évoquer des questions plus personnelles avec un prêtre nous vous invitons à entrer en contact avec votre paroisse.]

Le présentateur

Catherine Segouffin