De plus en plus d'ados demandent le baptême. Un défi pour l'Eglise Catholique.

Présentée par

S'abonner à l'émission

Vitamine C, la suite

samedi 3 février à 9h15

Durée émission : 45 min

De plus en plus d'ados demandent le baptême. Un défi pour l'Eglise Catholique.

Veyrier du Lac, Samoëns, Cluses... De plus en plus de jeunes de 11 à 17 ans demandent le baptême. Objectif des paroisses : les accueillir au mieux et leur proposer une préparation adaptée.

Pas de chiffres officiels, faute de recenssement systématique dans toutes les paroisses. Mais un phénomène incontestable : ces jeunes qui souhaitent recevoir le sacrement du baptême sont de plus en plus nombreux. "Il y a quinze ans, c'était anecdotique. Aujourd'hui, nous en voyons partout" raconte Anne Tamagnot, relai du catéchuménat adolescent, pour le Pôle Jeune du Diocèse d'Annecy. 
Un phénomène haut-savoyard qui se confirme au niveau National. De nombreuses questions du terrain remontent à la Conférence des Evêques de France depuis quelques années. La Conférence doit publier un document d'aide au mois de mai. 

Des questions existentielles, le temoignage des amis... 

Des jeunes souvent de culture chrétienne. Ils n'ont pas été baptisés bébé "faute de temps" ou parce que les parents "voulaient laisser le choix de la religion". Certains ont d'ailleurs vu un de leur parent pratiquer. "J'ai eu envie d'être baptisé en allant à une messe de Noël avec ma mère'" témoigne Clément, qui suit une préparation à Cluses. "Je me sentais chrétien, mais sans le baptême, c'est comme si je n'étais pas complet" explique Valentin, 14 ans, baptisé l'an dernier à Veyrier-du-Lac. 
Cependant, à la surprise des équipes d'aumônerie, beaucoup d'adolescents qui demandent le baptême découvrent la foi et la chrétienté. "A cet âge, ils ont des questions existentielles auxquelles ils veulent répondre" souligne Anne Tamagnot. Le témoignage d'un ami, aussi, peut être déclencheur. Sophie, jeune rochoise, raconte comment l'une de ses amies a demandé le baptême en la suivant à l'aumônerie. 

Etre chrétien aujourd'hui

Pour ces ados, être chrétien aujourd'hui, c'est croire, prier, éventuellement aller à la messe. Apprendre à connaître Jésus, à lui faire confiance. C'est la solidarité, la fraternité. "Ces jeunes ont soif ! Quand je leur proposais d'espacer les rencontres, ils ne voulaient pas. L'Esprit Saint travaille en eux!" se réjouit Marie Barbieri, qui travaille en aumônerie publique à Saint-Jorioz. 
Le rôle des parents va pourtant être fondamental. Vont-ils opposer une résistance ? Vont-ils favoriser la présence de leur jeune aux rencontres de préparation ? "Nous faisons parfois un vrai chemin avec les parents" explique Sophie Devé, adjointe à la Patorale pour l'Enseignement Catholique de Haute-Savoie. 

Les défis de l'accompagnement
Plus des enfants, pas encore des adultes. "Il existe très peu de supports pour cette tranche d'âge. On ne peut pas reproduire l'accompagnement des enfants" affirment les accompagnatrices. Quant aux adultes, ils sont accompagnés de manière très individuelle. Alors que les adolescents semblent vraiment plus à l'aise en groupe. "A plusieurs, leur parole se libère". 
Dans les paroisses, on tente donc de créer un accompagnement sur-mesure. Les rencontres sont souvent mensuelles. "Il faut s'adapter à leur disponibilité, tout en imposant une régularité" raconte Anne Tamagnot. "Ils n'en sont pas tous au même point dans leur cheminement. Nous piochons dans différents supports en fonction des notions à creuser dans chaque groupe" dit Sophie Devé. 
Autre défi : celui de trouver des adultes pour accompagner ces jeunes. "Tout le monde n'est pas à l'aise avec les ados" souligne Anne Tamagnot. "Sans compter que la foi de l'Eglise est en jeu. Il ne faut pas faire n'importe-quoi !". Mais pour ceux et celles qui se lancent, l'expérience s'avère riche. "Cela  ramène à l'essentiel de la foi. C'est passionnant et très fort" témoigne Sophie Devé. 

Témoignent dans cette émission 

  • Anne Tamagnot, relai du catéchuménat adolescent pour le Pôle Jeune du diocèse d'Annecy
  • Sophie Devé, adjointe en Pastorale pour la Direction Diocésaine de l'Enseignement catholique
  • Marie Barbieri, aumônier au collège public de Saint-Jorioz
  • Valentin, 14 ans, baptisé l'an dernier à Veyrier-du-Lac
  • Fanny, Clément et Gwendoline, catéchumènes à Cluses
  • Antoine, catéchumène à Samoëns
  • Sophie, marraine d'une amie catéchumène adolescente à La-Roche-Sur-Foron. 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les samedis à 9h15, le dimanche à 17h15

Après avoir passé en revue l'actualité chrétienne de la semaine dans Vitamine C, Vanessa Sansone ouvre le débat dans Vitamine C, la suite. Un temps pour s’informer, réfléchir, approfondir et échanger.

Le présentateur

Vanessa Sansone

Annécienne d'adoption depuis 2012. J'aime utiliser mes chaussures de randonnée et mon appareil à raclette. Je tente aussi de tenir sur des skis. Je couvre l'actualité du département. Et en particulier l'actualité des chrétiens qui se bougent !