[Dossier] Vie consacrée, le célibat pour Dieu

© Thomas LOUAPREIRIC

Le 2 février, l'Église célèbre la vie consacrée. Un choix de vie à la suite du Christ, témoignage de l'amour de Dieu pour l'humanité.

Qui sont ceux qui donnent leur vie à Dieu? Pourquoi nous interpellent-ils? Quelles réponses apportent-ils au monde contemporain? En cette Journée de la vie consacrée, les catholiques sont invités à méditer sur le sens de la vocation religieuse et ce qu'elle apporte aux laïcs dans leur vie de foi. En 2015, Année de la vie consacrée le pape François soulignait "la beauté et le caractère précieux de cette forme particulière de suite du Christ".

 

Soeur Anne-Claire: devenir religieuse, ce n’est pas sacrifier son bonheur

Soeur Anne-Claire: devenir religieuse, ce n’est pas sacrifier son bonheur

En entrant chez les dominicaines, soeur Anne-Claire n'a pas renoncé au bonheur, tout au contraire ! C'est ce dont elle témoigne au micro de Bénédicte Branche de RCF-Méditerranée.

Sœur Anne-Claire Dangeard a fait sa profession religieuse perpétuelle en 2013 au sein de la congrégation des dominicaines de la Présentation, après 9 années de formation. Aujourd'hui, elle partage son temps entre Poitiers où se trouve sa communauté et où est responsable d'une aumônerie de collège, et Paris où elle travaille comme responsable de la communicaiton de la CORREF (COnférence des Religieuses et religieux de France). A ce titre elle est l'une des cheveilles ouvrières du rassemblement "Brother and sister act II, missionnaires de la joie" qui a lieu du 1er au 3 mai à Antony en région parisienne. 

Vie de prière, vie communautaire et ouverture à la société, notamment par le travail : ce sont les critères qui ont poussé soeur Anne-Claire a choisir d’être dominicaine. 

Bénédicte, vierge consacrée : "les consacrés sont là pour qu’on n’oublie pas Dieu"

Bénédicte, vierge consacrée : "les consacrés sont là pour qu’on n’oublie pas Dieu"

Pour Bénédicte Branche, vierge consacrée du diocèse de Toulon, les consacrés témoignent de la vocation des hommes à être unis à Dieu dans l'éternité. Explications au micro d'I. Bourgeois.

Les consacrés ne sont pas seulement les membres de congrégations et ordres religieux : il existe aussi des laïcs consacrés. Certains vivent en communauté, notamment dans les communautés nouvelles comme celle du Chemin Neuf ou de l’Emmanuel. Les vierges consacrées elles, en général, vivent seules, "dans le monde" selon l’expression souvent employée, c’est-à-dire qu’elles ont un mode de vie ordinaire, un travail. Bénédicte Branche est l’une d’entre elles: elle est vierge consacrée du diocèse de Toulon. Interrogée par Isabelle Bourgeois d’RCF Méditerranée, elle témoigne de ce qu’est pour elle la vie consacrée. 


 

Frère Benoît: les religieux sont "ultra-essentiels" parce qu’il donnent un témoignage de radicalité

Frère Benoît: les religieux sont "ultra-essentiels" parce qu’il donnent un témoignage de radicalité

"En nous fréquentant, les gens découvrent la joie de Dieu" affirme fr. Benoît. Il témoigne de son quotidien fait de prière et de rencontres avec les habitants de Sens auxquels il est envoyé.

Religieux depuis 8 ans, frère Benoît Domini est entré à 19 ans dans la famille missionnaire de Notre-Dame. Il vit aujourd’hui à Sens, l’une des 15 implantations de cet institut de vie consacrée, qui a la particularité de réunir en un même lieu une communauté de frères et une communauté de sœurs. Les  ordres religieux, congrégations et instituts se répartissent entre vie monastique et vie apostolique. Frère Benoît lui, est un frère apostolique. 

Timothée, responsable de la Mission Jeunes

Timothée, responsable de la Mission Jeunes

Timothée a fait un choix inhabituel, surtout pour quelqu'un d'aussi jeune: vivre le célibat pour Dieu. Il est responsable de la Mission Jeunes du Chemin Neuf pour la région Sud-Est.

Timothée Tillard a 25 ans. Depuis plus d'un an, il est célibataire consacré au sein de la communauté du Chemin Neuf. Vivant en communauté à Lyon, ce danseur et musicien veut être un signe de la joie profonde que lui procure sa vocation. Au micro d'Anne Kerléo, il témoigne avec joie et simplicité d'une vie donnée.

Père Christian, du Congo Kinshasa à Argenteuil au service du Christ par le service des jeunes

Père Christian, du Congo Kinshasa à Argenteuil au service du Christ par le service des jeunes

A la suite de son modèle, Don Bosco, ce jeune salésien a choisi de consacrer sa vie à l'accompagnement des jeunes. C'est de cette manière qu'il vit une vie entièrement donnée au Christ.

Christian Tshala Wika est salésien de Don Bosco. Africain de République Démocratique du Congo, c’est au sein de la province salésienne de France qu’il a été envoyé en mission. Il est en communauté à Argenteuil. Interrogé par Anne Kerléo, il explique ce qu’est pour lui la vie consacrée et comment il vit cette vie qu’il a choisie. 

Sur le même thème :

Les dossiers RCF