Fratello, les pauvres au cœur de l’Eglise avec le pape François

Présentée par Anne Kerléo, Elisabeth Drzewiecki (Participation et Fraternité)

S'abonner à l'émission

Vous avez dit fragile?

vendredi 18 août à 21h00

Durée émission : 55 min

Vous avez dit fragile?

© Kasia STREK/CIRIC - Le 11.11.2016, première rencontre avec le pape François, les pèlerins posent une main sur l'épaule du pape. Salle Paul VI (Vatican)

Des pèlerins de Fratello racontent leur incroyable rencontre avec le pape François à Rome en novembre. Ils témoignent de leur désir de partager leur joie et de changer l'Eglise et le monde.

Du 10 au 13 novembre 2016 à Rome, 3.500 personnes de 22 pays d'Europe ont participé au Festival de la miséricorde et de la joie, invitées au Vatican par le pape François. L'association Fratello a organisé ce pèlerinage qui a rassemblé des personnes pauvres et ceux qui au sein d'associations, de paroisses et de groupes, font route avec elles. Dans Vous Avez Dit Fragile?, Anne Kerléo reçoit une vingtaine de pèlerins de Fratello. Ils sont membres du Secours catholique - Caritas France, de l'association Le Pont ou de Aux captifs la libération. Ils témoignent de trois jours qui ont changé leur vie et qui leur ont donné envie de transformer l'Eglise et le monde.
 

Trois jours de grâce auprès du pape. Je retiens de grands moments d'échanges et de partage, de recueillement auprès du pape. Une stimulation, de l'énergie et de notre responsabilité envers la société et envers les uns les autres. Il ne faut pas avoir peur d'aller les uns vers les autres parce que c'est une formidable énergie de créativité qui peut révéler des forces parfois insoupçonnées.
MARTINE

 


 

un rassemblement de Frères

"En l’an de grâce 2016, un mouvement se met en marche, il s’appelle Fratello, ce qui veut dire frères. Les plus pauvres vont oser se montrer, et crier leur joie, leurs peurs, grâce au pape François, qui a voulu rassembler toutes les brebis perdues comme Jésus l’a fait avant lui." Ces mots sont ceux de Brigitte Blaise, de l'association Le Pont. Elle les a écrits à l’issue du Festival de la miséricorde et de la joie. Un festival qui a changé la vie de bien des pèlerins, de cela ils en sont sûrs, mais il reste difficile de mettre des mots dessus. "Depuis que j'ai été à Rome, quelque chose a changé en moi", témoigne Monique.
 

"Je crois que l'amour de Dieu va progresser, il y a tellement de volonté, regardez tout autour... On va y arriver!"  

 

La fraternité semble avoir été réellement vécue durant ces trois jours. Ainsi Nicole, membre de la Frarenrité Saint-Ambroise, retient-elle de ce pèlerinage à Rome, outre la rencontre avec le pape, la force de "la vie en fraternité". Elle a visiblement trouvé à Fratello une foi, un optimisme, une confiance: "On peut se sortir du pessimisme ambiant si on s'y met tous." Nicoels est issue d'une famille "où l'on se moque de la religion", mais peu importe dit-elle. "Je crois que l'amour de Dieu va progresser, il y a tellement de volonté, regardez tout autour... On va y arriver!"  

 
J'ai serré la main au pape, une émotion très très forte. Je lui ai remis une enveloppe avec tous les petits mots des personnes. J'avais mis un petit mot moi-même: en lui disant, quand je vous aurais rencontré je demanderai à être baptisé. L'année prochaine je serai baptisé.
THIERRY

 


©Kasia STREK/CIRIC - Le 11.11.2016, première rencontre avec le pape François, les pèlerins posent une main sur l'épaule du pape. Salle Paul VI (Vatican)

 

"Le pape a voulu mélanger son âme à celle des autres."

 

ce qui touche chez le pape François

"Le pape François désirait que les gens invisibles dans l’Eglise deviennent acteurs eux aussi" écrit encore Brigitte, de l’association Le Pont. Et parmi les gens qui se sentaient jusque là invisibles, Magid, de l'association Aux Captifs la libération. A Fratello, il a trouvé "une parcelle de lumière", il a rencontre "une fraternité gigantesque". Magid est musulman, il se dit "très ouvert à toutes les religions". e qui l'a frappé à Rome, c'est que le chef de l'Eglise catholique "a voulu mélanger son âme à celle des autres".

La sincérité du souverain pontife a beaucoup ému. "Ça se voyait qu'il était extrêmement sincère, c'est quelque chose d'énorme à voir: il a voulu s'approcher de nous comme des frères", témoigne Magid. Et quand le pape François est venu vers Magid et lui a sourit "comme [s'il était] face à un ami", le jeune homme a ressenti "une sensation bizarre". Comprendre cette émotion suscitée par le pape? Peut-être parce qu'il "vit ce que l'Evangile nous enseigne, comme en témoigne Philippe de l'association Le Pont, il n'y a pas de dichotomie entre les paroles qu'il prononce et ce qu'il fait: c'est pour ça que c'est une bénédiction de pouvoir le rencontrer."
 

 

 

Une émission réalisée avec le concours des associations Le Pont, Aux Captifs la Libération et Secours catholique – Caritas France et avec l’appui des organisateurs de Fratello et présentée par Anne Kerléo (RCF) et Sœur Elisabeth Drzewiecki (Participation et Fraternité), enregistrée à Paris, église Notre-Dame-des-Champs

Emission enregistrée en décembre 2016.

logo_pf_2013.jpgRendez-vous mensuel, réalisé en partenariat avec l'association Participation et Fraternité,  "Vous avez dit fragile?" donne la parole aux personnes isolées, en situation de précarité, malades... Des personnes que la vie a fragilisées. Parce que la parole des personnes fragiles doit être entendue, RCF et l'association Participation et Fraternité veulent faire entendre sur les ondes l'espérance que redonne la joie d'être ensemble.Chaque mois, les personnes qui participent à l'émission se réunissent deux ou trois fois dans les semaines qui précèdent la séance d'enregistrement. Le concept de l'émission est porté par la conviction que c'est dans la rencontre que l'on partage, et que pour bien se rencontrer il faut passer du temps ensemble.
 

 

Invités

  • François Le Forestier , porte-parole de Fratello

Les dernières émissions

L'émission

Tous les quatrièmes mardi du mois à 21h00

Une expérience complètement originale! Sous la forme d'un forum accompagné et animé par Anne Kerléo et Daniel Maciel. Cette émission donne la parole aux plus fragiles, précaires, malades, détenus, isolés, et ouvre un temps de liberté ou les expériences peuvent se partager dans le respect de la parole de chacun. Une émission réalisée avec l’association Participation et Fraternité.

Les présentateurs

Anne Kerléo

Journaliste de formation, Anne est passionnée de reportage, au coin de la rue ou à l'autre bout du monde. Rédactrice en chef "opérations spéciales" RCF, elle a pour mission de préparer et de coordonner la couverture d'événements grands ou petits et l'organisation d'émission hors des studios. Lyonnaise d'adoption, elle ne s'éloigne jamais longtemps de la Bretagne de ses origines.

Elisabeth Drzewiecki (Participation et Fraternité)

Elisabeth Drzewiecki est soeur de Saint François d'Assise. Elle a participé à l'organisation de Diaconia 2013. Avec Daniel Maciel, elle a fondé ensuite l'Associaiton Participation et Fraternité, partenaire de "Vous avez dit fragile ?".