Les fêtes religieuses : que disent-elles de notre foi ?

Présentée par

S'abonner à l'émission

Vitamine C, la suite

samedi 27 janvier à 9h15

Durée émission : 45 min

Les fêtes religieuses : que disent-elles de notre foi ?

© 2018 RCF Haute-Savoie

C'est le thème d'une soirée organisée le 4 février 2018 par le groupe interreligieux d'Annecy. Les membres se sont invités à leurs fêtes mutuelles. Ils vont raconter ces expériences.

"Partager nos fêtes, c'est partager nos joies !"

Le groupe interreligieux d'Annecy est né en 1996, suite à l'assassinat des moines de Thibérine. Depuis, des hommes et femmes de différentes religions se retrouvent, chaque mois, pour échanger. Depuis trois ans, le groupe organise un événement annuel pour tout public. Avec par exemple une visite des différents lieux de cultes du bassin annécien, ou encore une soirée cabaret sur le thème des chants dans les différentes religions. 
Et cette année, donc, une soirée autour des fêtes religieuses.  "Les fêtes constituent un des rites les plus universels de l'humanité. Elles célèbrent souvent un passé fondateur, elles créent une fraternité, une joie partagée. Partager nos fêtes, c'est partager nos joies !" raconte Brigitte Besème, formatrice catholique. 

Certaines fêtes sont connues et médiatisées. Et pourtant, les vivre dans une famille pratiquante change la donne

Aïd, Noël, Pentecôte, fête des Cabanes, fête de la Jeunesse... Certaines fêtes sont connues et médiatisées. Et pourtant, les vivre dans une famille pratiquante change la donne. "Nous avons eu un échange passionnant sur le Coran et la Bible" raconte Lorette Dubout, protestante qui a participé à l'Aïd dans une famille musulmane. "J'ai été surpris par l'organisation au milimètre de la messe de Noël", raconte Hafid Samate, musulman. 
Point commun souligné par tous les invités : l'accueil, la fraternité, le partage, la joie. Juifs, musulmans, chrétiens, bouddhistes : des familles de toutes les religions ont joué le jeu et pris plaisir à faire partager leurs traditions

"au-delà des incompréhensions, il y a une possibilité d'entente, de fraternité"

Ce 4 février, les membres du groupe vont partager des photos, des vidéos, des musiques. Pour partager ce qu'ils ont vécu, ressenti. "Finalement, dans chaque fête nous avons retrouvé des valeurs universelles" résume Hafid Djelali, boudhiste. "Nous partageons un besoin de transcendance" affirme Lorette Dubout.
"Nous savons que les religions sont un terrain privilégié de division, mais au-delà des incompréhensions, il y a une possibilité d'entente, de fraternité et de joie ensemble" souligne le Père Gilles Chassé. Pour inviter à la fête, chaque membre du groupe a impliqué sa communauté, se faisant ambassadeur du dialogue interreligieux.  Et d'ailleurs, une fois par mois, le même jour, tous les membres du groupe prient pour la Paix. Chacun chez soi, chacun avec ses mots. Mais en communion de prière avec tous les autres.  

Témoignent dans cette émission : 

  • Brigitte Besème, formatrice pour le diocèse d'Annecy
  • Père Gilles Chassé, curé de la paroisse catholique Saint-Marc du Parmelan (secteur de Pringy)
  • Lorette Dubout, membre de l'Eglise Protestante Unie d'Annecy
  • Hafid Samate, musulman, vice-président de l'association Nouvel Avenir 
  • Patrick Chemla, membre de la communauté Juive libérale de Genève
  • Hafid Djelali, bouddhiste, pratiquant de l'Association Cultuelle du Bouddhiste de Nichiren

 

Soirée "Dialogue interreligieux, une année de fêtes"
Rendez-vous le dimanche 4 février 2018 de 16h à 20h à la Maison du Diocèse d'Annecy
Amenez un plat à partager pour la fin de la soirée ! 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les samedis à 9h15, le dimanche à 17h15

Après avoir passé en revue l'actualité chrétienne de la semaine dans Vitamine C, Vanessa Sansone ouvre le débat dans Vitamine C, la suite. Un temps pour s’informer, réfléchir, approfondir et échanger.

Le présentateur

Vanessa Sansone

Annécienne d'adoption depuis 2012. J'aime utiliser mes chaussures de randonnée et mon appareil à raclette. Je tente aussi de tenir sur des skis. Je couvre l'actualité du département. Et en particulier l'actualité des chrétiens qui se bougent !