Lyon et Mossoul, jumelées depuis 2014

25 février 2016 Par

© Benjamin Rosier - En 2014 à la cathédrale St Joseph d'Erbil

Après le Liban et le Burkina Faso, c'est le troisième jumelage pour le diocèse de Lyon

C'est en juillet 2014, à l'occasion d'un déplacement à Erbil, que le cardinal Philippe Barbarin a annoncé lé jumelage de Lyon avec l'archidiocèse de Mossoul-Qaraqosh. Depuis, les gestes d'amitié et les visites se sont succédés, Par le biais des Fondations Saint-Irénée, Mérieux, Raoul Follerau et des OMP, de l'aide matérielle a été rapidement apportée aux réfugiés ayant quitté précipitament Mossoul.

En décembre 2014, le cardinal Barbarin conduisait lui même une délégation lyonnaise à Erbil à l'occasion de la fête du 8 décembre. Quelques mois plus tard, un dîner irakien puis une dictée géante place Bellecour, ont permis de collecter des fonds aussitôt utilisés pour aider les réfugiés. Du logement à la construction d'école, en passant par l'accès aux soins, plusieurs actions coordonnées permettent aujourd'hui aux réfugiés de vivre autant que possible à Erbil.

En février 2016, le p. Yves Baumgarten, vicaire modérateur du diocèse, emmène une délégation lyonnaise composée de membres de la Fondation Saint-Irénée, du jumelage Lyon Mossoul ainsi que de journalistes. Au programme de la visite: la pose de la première pierre d'un lieu médicalisé mère-enfant; le lancement d'un terrain de sport de l'école Saint-Irénée inaugurée en juin dernier, mais aussi la validation de mission de coopérants sur place.