Mère Teresa, celle qui était déterminée à aimer et servir les plus pauvres

Présentée par

S'abonner à l'émission

EMISSION SPECIALE

dimanche 4 septembre 2016 à 9h30

Durée émission : 1 min

Mère Teresa, celle qui était déterminée à aimer et servir les plus pauvres

© Wikimédia Commons

Fidèle au Christ malgré les épreuves, déterminée à aimer et servir les plus pauvres d'entre les pauvres, Mère Teresa aura marqué les puissants de ce monde comme les plus humbles.

Elle aura approché quasiment tous les puissants de ce monde et ils l'auront estimée, édifiés par son œuvre, son énergie et sa détermination à aimer et servir les plus pauvres. Mère Teresa (1910-1997) a su faire face aux critiques, aux doutes, à la nuit de la foi. Elle a fondé les Missionnaires de la Charité en octobre 1950, congrégation présente aujourd'hui dans le monde entier avec plus de 750 maisons. Quel héritage laisse-t-elle à l'Eglise, aux homme et aux femmes du XXIè siècle?
 

Chaque être humain compte

"Elle a su allier la spiritualité la plus haute, la plus grande mystique - c'est-à-dire un dialogue permanent avec Jésus et avec Dieu - et puis un pragmatisme, un sens du réel, quelque chose de concret", observe Olympia Alberti. Ce qui touche l'auteur du "Royaume de sa nuit" (éd. Plon), aujourd'hui réédité, ce sont les 50 annnées de "glaciation", d'"absence", ce que l'on a appelé la nuit de la foi. En 1946, Mère Teresa a eu "la chance" de recevoir des visions et des voix du Christ, ce qui dit déjà quelque chose des "vibrations de son âme". Et puis, au moment de fonder les Missionnaires de la Charité, elle est restée fidèle au Christ malgré ce vide qu'elle ressentait au cœur. Au marque de sainteté, le regard qu'elle portait sur ses contemporains et qui "s'adressait à chacun de manière unique": "Chaque être humain compte."
 

Née "dans un foyer plein d'amour"

Née le 26 août 1910 à Üsküb (actuelle Skopje, en Macédoine), Anjezë (Agnès) Gonxha Bojaxhiu été élevée dans "un foyer plein d'amour" par des parents à la foi fervente, "qui faisaient le bien avec une grande discrétion". Entrée en 1928, à l'âge de 18 ans, chez les Soeurs de Notre-Dame de Lorette à Rathfarnham en Irlande. Rapidement, elle est envoyée en Inde, pour y faire son noviciat et enseigner l'histoire et la géographie aux jeunes filles de la bonne société indienne. Le 10 septembre 1946, dans un train l'emmenant pour Darjeeling, elle reçoit un "appel dans l'appel". Le Christ lui demande de consacrer sa vie aux plus pauvres des pauvres. De retour à Calcutta, celle qui a pris le nom de Soeur Teresa, reçoit l'autorisation de quitter son ordre pour s'installer, le 20 décembre 1948 dans un bidonville de Calcutta. Elle porte alors le célèbre sari de coton blanc ourlé de bleu, les couleurs de la Vierge Marie.

Invités

  • Olympia Alberti, essayiste, romancière

  • Carine Rabier-Poutous (en direct de Rome), écrivain, ancienne novice des Missionnaires de la Charité

  • Père Alexandre-Marie Robineau, prêtre du diocèse de Luçon

  • Frère Gennaro , frère missionnaire de la Charité

Les dernières émissions

L'émission

Durée variable

Evénement exceptionnel, temps fort spirituel ou fait marquant de l'actualité... restez connectés sur RCF !

Le présentateur

Benjamin Rosier

Rédacteur en chef Actualités à RCF depuis 2011, Benjamin a la responsabilité des divers rendez-vous d’information sur RCF. Grand amateur de joutes "ovalesques" et passé par la couverture de l’actualité des politiques agricoles, il en a gardé le goût des meilleurs produits du terroir.