[Archive] À la recherche du trésor enfoui dans nos cœurs, avec Jean Vanier

Présentée par

S'abonner à l'émission

Halte spirituelle, l'intégrale

mardi 7 mai à 10h00

Durée émission : 55 min

Halte spirituelle, l'intégrale

© image CIRIC - Jean Vanier, fondateur des communautés de l'Arche

"Être aimé dans sa faiblesse", cela provoque une joie d'être aimé pour ce que l'on est : il y a là toute la simplicité et la puissance du message que portait Jean Vanier.

00:00

00:00

Mort de Jean Vanier, fondateur de l'Arche - Fondateur de la communauté de L'Arche, Jean Vanier s'est éteint dans la nuit du 6 au 7 mai 2019 à l'âge de 90 ans. Il avait consacré sa vie à l'accueil des personnes handicapées.
> Cliquez ici pour consulter notre dossier spécial

 

Pour donner une image présentable, pour paraître fort, énergique, compétent, voire compétitif, nous vivons parfois à la surface de nous-mêmes. Et nous finissons par croire que ce que nous donnons à voir est ce que nous sommes. Or ce que nous sommes est souvent profondément enfoui en nous. Et c'est une véritable libération que de le découvrir.

En 2017, Jean Vanier était l'invité de Halte Spirituelle à l'occasion du Carême. Après l'annonce de son décès, RCF vous propose de réentendre son émission par Véronique Alzieu. Un témoignage saisissant de simplicité et de profondeur.
   

La peur, la grande question humaine

"J’ai entendu ta voix dans le jardin, j’ai pris peur parce que je suis nu, et je me suis caché." (Gn, 3, 10) Dans la Genèse, Adam avoue à Dieu sa peur parce qu'il est nu : la nudité, pour Jean Vanier, est ici le symbole de notre faiblesse. De quoi a-t-on peur ? On a peur "de nos fragilités, de nos manques, nos vides".
 

Peur de l'autre, peur de soi

"C'est peut-être ça une des plus grandes peurs : que l'autre découvre ma faiblesse", dit Jean Vanier. Le désir d'être respecté, honoré, vu comme quelqu'un de bien, bien souvent nous constitue et fait partie de notre identité. Parfois on confond cela avec le besoin d'être aimé.
 

dans un monde compétitif, se découvrir tout autre

Dans un monde où l'on fait plus volontiers le pari de la force, de la compétitivité, il nous faut parfois vivre une épreuve pour comprendre les choses autrement. Mauvaise santé, rejet, perte de travail... Quand on subit une perte, cela nous amène à nous mettre sur un autre niveau. "Si je subis une perte et que quelqu'un m'aime et me respecte, je découvre autre chose." C'est l'exemple d'Ignace de Loyola, grand chef de guerre au XVe siècle en Espagne, qui a vécu un changement radical et profond à la faveur de l'épreuve de la maladie. "Être aimé dans sa faiblesse", cela provoque une joie d'être aimé pour ce que l'on est.

 

Émission enregistrée en mars 2017

 

Invités

  • Jean Vanier, fondateur de la communauté de l'Arche

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le vendredi à 23h et le samedi à 21h

L'émission de référence de RCF ! Un format court et quotidien, complété par une version intégrale le samedi, pour engager une réflexion spirituelle profonde et accessible, autour d'une thématique d'actualité.

Le présentateur

Véronique Alzieu

Journaliste à RCF depuis 1993, Véronique s'est spécialisée au fil des ans dans le domaine de la foi, de la vie spirituelle et de la recherche de sens. Elle a choisi la radio parce que c'est un média de proximité, chaleureux sans être intrusif. Son léger accent trahit ses origines pyrénéennes qu'elle revendique avec joie!