Dans la bonté ordinaire, l'odeur de l'Évangile

Présentée par

S'abonner à l'émission

Contemplation

vendredi 3 juillet à 17h28

Durée émission : 2 min

Dans la bonté ordinaire, l'odeur de l'Évangile

© cyrus gomez on Unsplash

Sur la route pour deux mois et demi, Christine Simon raconte ses rencontres, la bonté ordinaire de ceux qu'elle croise et les conversions sans tapage dont elle est témoin.

00:00

00:00

Contemplation, une chronique de l'émission Commune Planète - Retrouvez cette chronique dans l'émission Commune Planète du 3 juillet.
> Écouter l'émission

 

Voici trois semaines que je déambule, à pied ou en stop, par les chemins et les petites routes. Je suis partie pour deux mois et demi. Le but de ce voyage est de contempler la beauté, la bonté ordinaire. Et je ne suis pas déçue, témoin de tant de petits gestes qui ensoleillent mes journées.

Il y a eu d'abord Margot et Guy, rencontrés devant un camion-épicerie dans leur village et qui spontanément m'ont invitėe à déjeuner. Ce couple d'octogénaires a fait preuve de 1.000 délicatesses pendant les quelques heures que j'ai passées auprès d'eux. Je suis même repartie avec leur bâton de randonnée, car eux ne peuvent plus guère marcher, un peu comme un passage de relais.

Et puis il y a eu Tarek, un jeune homme marocain qui, me voyant m'installer pour la nuit dans un petit coin d'herbe, m'a invitée chez lui. Il était passé une première fois, il ne s'était pas arrêté, mais au bout de quelques minutes, il a fait demi-tour. Demi-tour. Ils sont nombreux à faire demi-tour. Des automobilistes qui, n'ayant pas réagi à mon pouce levé, sont revenus sur leurs pas dès le premier rond-point pour venir me chercher et me conduire plus loin. Et ceux qui, n'ayant que quelques kilomètres à faire, en ont fait des dizaines pour me permettre d'avancer, il a bien fallu qu'ils fassent demi-tour pour retourner à leur destination première. 

Faire demi-tour, se retourner, se convertir, c'est le même mot. Je peux dire que je suis témoin de conversions. Des femmes et des hommes decident d'écouter leur cœur et de changer de direction. C'est la bonté qui ne fait pas de bruit. La bonté ordinaire. Un jour qu'il faisait très chaud j'ai croisé un homme portant des sacs de courses, il m'a juste dit : "J'ai des bouteilles d'eau bien fraîches, vous en voulez une ?" La bonté ordinaire.

Je voudrais dire pour terminer que parmi tous ces gens qui m'ont tendu la main, la plupart étaient de condition modeste, certains étaient des étrangers, quelques-uns étaient musulmans. Un soir pourtant, je suis entrée dans une église. Une religieuse était là, nous avons parlé longuement, elle m'a posé beaucoup de questions sur mon voyage. Et puis, sans que je ne lui demande rien elle m'a dit : "Je suis désolée, on ne peut pas vous accueillir, le Père n'est pas là, on ne peut pas." 

Cette même Sœur se désolait du faible nombre de personnes à la messe et de l'indifférence des gens pour la foi chrétienne. Alors là j'ai envie de te dire : "Chère Église que j'aime, allez ! Fais demi-tour ! Quitte la route toute tracée que tu suis et que tu voudrais tant faire emprunter aux autres. Regarde ! Regarde autour de toi ceux qui sont sur le bord du chemin : les artistes, les chercheurs de sens, ceux qui lèvent le pouce... Tu verras comme les gens sont beaux, tu sentiras l'odeur de l'Évangile dans la bonté ordinaire."

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Tous les vendredis à 17h28

"Contemplation" : parce qu’on a envie de protéger ce qui est beau, quatre chroniqueurs se relaient pour livrer leur regard contemplatif sur la nature, sur l’homme, sur les relations des hommes avec la nature et entre eux. Ils proposent en alternance un billet ancré dans leur expérience personnelle de contemplation du monde. - Christine Simon, auteure du livre "Par les rues - Vagabondages à Lille" (éd. L'Harmattan, 2016) et du blog Par rues et par vies - François Mandil, écologiste, auteur du blog Les racines du Ciel - Éric de Kermel, directeur de la rédaction de Terre sauvage et écrivain - Sœur Anne, moniale cistercienne de l'abbaye Sainte-Marie de Boulaur "Contemplation" est une chronique de l'émission Commune Planète, l'émission de RCF sur l'écologie

Le présentateur

Christine Simon

Chroniqueuse sur RCF, Christine Simon est l'auteure du livre "Par les rues - Vagabondages à Lille" (éd. L'Harmattan, 2016) et du blog Par rues et par vies.