Jésus nous apprend à faire de vraies rencontres

Présentée par

S'abonner à l'émission

Halte spirituelle, l'intégrale

vendredi 15 juin à 23h00

Durée émission : 55 min

Jésus nous apprend à faire de vraies rencontres

© Wikimédia Commons - La Samaritaine, par Barthélemy Parrocel (Brignoles, musée du Pays brignolais)

Faire des rencontres authentiques à notre époque c'est rare, constate Philippe Mac Leod. Or, dans les Évangiles, tel un pédagogue, le Christ nous enseigne à - vraiment - rencontrer l'autre.

Passer à côté de l'autre sans le rencontrer, glisser, papillonner... Les rencontres superficielles, symptôme de notre société consumériste où tout va très vite. "On glisse, on ne laisse plus l'autre nous rejoindre comme on ne cherche plus à rejoindre l'autre dans ce qu'il a aussi de secret, de caché, de profond." Écrivain et poète, Philippe Mac Leod nous rappelle que la rencontre est "plus qu'un thème majeur" des Évangiles, "un axe" tout au long de ces récits. Il écrit "L'Évangile de la rencontre - Jésus et la Samaritaine" (éd. Artège) pour nous aider à retrouver, à la faveur des Évangiles, le sens - et la saveur - des rencontres authentiques.

La manière dont Jésus rencontre l'autre devrait devenir le modèle de nos rencontres humaines

 

Qu'est-ce qu'une rencontre ?

À voir le nombre de sites internet ou d'appli dédiés aux rencontres, on comprend combien nos contemporains en ont soif. Mais sait-on pour autant de quoi est faite une rencontre authentique ? Est-on prêt à être bouleversé par nos rencontres ? Car c'est de cela qu'il s'agit, nous dit Philippe Mac Leod. "Une vraie rencontre, authentique, ce n'est plus comme avant." Il y a nécessairement un avant et un après. "Une rencontre ne laisse jamais indemne ou sinon ce n'en est pas une."

Le poète parle de quelque chose "de l'ordre de la révélation". "En même temps que l'autre se révèle, il me révèle à moi-même des faces cachées." Mais cela nécessite de savoir se laisser rejoindre, Philippe Mac Leod parle d'un "travail sur soi". ​"La rencontre me déplace, non seulement elle me bouleverse, elle me fait faire un chemin."

 



 

La difficulté de faire des rencontres authentiques

"Je m'aperçois quand même que nos rapports sont de plus en plus superficiels." Est-ce par manque de temps ? Par manque d'envie ? Un peu des deux dit le poète. "On suit le mouvement et la vie semble de plus en plus rapide." Quant à nos désirs, prenons-nous le temps de les faire mûrir ? "On perd cette habitude de s'arrêter, il faut donner du temps aux choses." C'est sans doute pour cela que les vraies rencontres "sont en général très rares".

 



 

Jésus un modèle de rencontre vraies

Dans l’Évangile de Jean, les rencontres en tête-à-tête sont nombreuses. Jésus parle au cœur de la Samaritaine, il répond aux questions de Nicodème, il rend à sa liberté la femme adultère... Autant de moments où le Christ ouvre ses interlocuteurs à une relation vraie et confiante. Pour Philippe Mac Leod, la manière dont Jésus rencontre l'autre devrait devenir le modèle de nos rencontres humaines. Tel un pédagogue en effet, "le Christ se met en quelque sorte de plain-pied avec l'autre". Il n'est pas condescendant, il n'impose rien.

"Jésus c'est non seulement la rencontre mais c'est l'échange perpétuel - que l'on vit toujours dans l'eucharistie : c'est toujours toi et moi : donne-moi ce que tu es je te rendrai qui tu es à travers ce que je peux te donner de ma propre vie." La rencontre ne peut se faire que dans cette circulation-là, "jamais à sens unique". Ainsi devraient se réaliser nos amours, nos amitiés.

 

Invités

  • Philippe Mac Leod , écrivain, poète, chroniqueur au journal La Vie

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 21h00

L'émission de référence de RCF! Un format court et quotidien, complété par une version intégrale le samedi, pour engager une réflexion spirituelle profonde et accessible, autour d'une thématique d'actualité.

Le présentateur

Béatrice Soltner

Formée aux arts plastiques et à l'histoire de l'art Béatrice rejoint RCF en 1994. Elle aime faire émerger la parole et l'offrir en partage. La vie intérieure est son domaine de prédilection. Passionnée par la spiritualité et la psychologie, elle s'intéresse aussi au dialogue entre les églises chrétiennes.