"La miséricorde, ce n'est pas qu'une belle parole"

Présentée par UAB-6431

S'abonner à l'émission

En Toutes Lettres

vendredi 29 juillet 2016 à 10h30

Durée émission : 25 min

"La miséricorde, ce n'est pas qu'une belle parole"

© RCF

"J'ai peur que les chrétiens fassent de cette Année de la miséricorde une belle idée noble." Etienne Séguier défend une idée concrète de la miséricorde. Il répond à Christophe Henning.

Journaliste à l’hebdomadaire La Vie, Etienne Séguier est, depuis plusieurs années, formé à l’accompagnement des personnes – "coach" dit-on maintenant. Il aide au développement personnel et à la communication non-violente, à la gestion des conflits, à la pratique de l’ennéagramme. Autant de techniques et de compétences qu'il nourrit de sa foi chrétienne.

Marié et père de trois enfants, il trouve encore le temps d’écrire plusieurs livres: "Cultive tes talents!" (éd. DDB), "Elargis l’espace de ta tente" (éd. Empreinte Temps présent). Et "Pratiquer la miséricorde", son dernier ouvrage.

 

LA MISÉRICORDE N'EST PAS JUSTE UNE BELLE PENSÉE 

"Je m'inquiète un peu de la tournure que prend cette Année de la miséricorde", confie Etienne Séguier. Le coach qu'il est redoute en effet que l'on fasse de la miséricorde "une belle pensée ou de bons sentiments". A trop théoriser, on pourrait oublier que la miséricorde, thème cher au pape François, c'est d'abord un ressenti, une émotion. "La miséricorde c'est être touché par ce qui se passe par les autres, être touché dans son corps".

Or, s'approcher des autres éveille en soi une multitude d'émotions: peur, tristesse, colère... "Quand je me rapproche des autres j'ai peur, j'ai le coeur qui se resserre" confie Etienne Séguier. 
 

"C'est compliqué de s'approcher des autres."

L'émotion n'est pas une fin en soi. Si la miséricorde accorde toute sa place au ressenti, elle reste pour le coach un indicateur qui permet de savoir "quand la relation aux autres n'est pas ajustée". Ainsi, pratiquer la miséricorde est-ce apprendre à s'approcher des autres. Il s'agit de se connaître de se tenir à l'écoute de ses émotions, pour les dépasser.
 

LA PETITE BIBLIOTHÈQUE DE LA SEMAINE

Christophe Henning recommande:

- "Le voleur de paradis", de Christiane Klapisch-Zuber (éd. Alma). Un ouvrage consacré au bon larron dans l’art, dont le texte, certes érudit, permet d'entrer dans ce mystère du criminel accueilli au paradis par le Christ en croix. Une magnifique réflexion sur la rédemption.

"Aime et tu vivras", de Stan Rougier (éd. Desclée de Brouwer). Après 40 ans de prédications et conférences, le p. Stan Rougier partage les raisons et les difficultés de croire. 500 pages pour méditer, pour saisir combien Dieu croit en l’homme.

Emission diffusée en août 2015.

Invités

  • Etienne Séguier , Journaliste à La Vie et coach

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 11h30, 23h30 et 04h30

Christophe Henning reçoit chaque semaine un auteur: travail théologique, questions pastorales, dimension liturgique, vie spirituelle, dialogue des religions… Autant de questions évoquées dans un tête-à-tête direct et nourri avec l’auteur.

Le présentateur

Christophe Henning

Journaliste de presse écrite dans le groupe Bayard, Christophe veut susciter le débat et favoriser la rencontre des témoins. Lecteur infatigable, il partage volontiers ses coups de cœur. Dans les studios parisiens de RCF, il donne la parole aux auteurs, mais aussi aux acteurs de la société et de l’Eglise.