Le pèlerin spirituel selon Jacqueline Kelen

Présentée par Béatrice Soltner

S'abonner à l'émission

Halte spirituelle, l'intégrale

vendredi 23 septembre 2016 à 23h00

Durée émission : 55 min

Le pèlerin spirituel selon Jacqueline Kelen

© Elodie Sueur-Monsenert

"Tant que je n'ai pas eu cette rencontre, dans mon intériorité, avec l'esprit, la dimension indestructible de l'être, tout périra avec le trépas." Jacqueline Kelen répond à Béatrice Soltner.

"La vie spirituelle est faite de hauts et de bas, de gouffres, d'abîmes et de cimes, de sommets." Ecrivain de la vie spirituelle, Jacqueline Kelen puise dans les mythes et symboles, ainsi que dans les grandes traditions philosophiques et religieuses, ce qui va éveiller son lecteur à une autre dimension de l'être. Dans "Bréviaire du colimaçon" (éd. DDB, 2015), elle s'appuie sur les Evangiles mais aussi sur les textes des mystiques chrétiens ou des philosophes antiques pour décrire la démarche spirituelle.
 

"Il s'agit bien pour le chercheur de Dieu de conjuguer l'ardeur du désir et la lenteur du pas, la ferveur et la longue patience ; de ne pas brûler les étapes et de toujours couver son feu. Voilà pourquoi l'escargot plus que le guépard offre une juste image du pèlerin spirituel."

 

Un lent pèlerinage intérieur

Pour les bâtisseurs du Moyen Age le colimaçon évoque la régénération de l'être. Une figure lente et discrète, "qui va son petit pas" mais qui a une leçon d'intériorité à donner, puisqu'il peut se retirer à l'intérieur de sa coquille. Son dessin spiralé a longtemps été vu comme le symbole de l'évolution de l'être. Amoureuse des contes et des images, Jacqueline Kelen y trouve plus que des précis de sagesse. Ce sont pour elle des façons de tisser des liens entre le visible et l'invisible. Et pour nous révéler le chemin de patience qu'est la vie intérieure, elle a préféré le colimaçon au lièvre, qui va rapide, sans chercher la profondeur.
 

le non-sens d'une spiritualité sans Dieu

L'être humain est corps, âme, esprit: saint Paul insiste sur cet aspect ternaire de l'être humain - dont on semble vouloir écarter la dimension spirituelle. "De nos jours on refuse ou on dénie à l'être humain sa véritable dimension, sa dimension supérieure qui est l'esprit." Il y a les thérapies, les psychothérapies, le développement personnel, le bien-être... On explore même l'idée de "spiritualité sans Dieu", une "aberration" pour l'écrivain. Saint Séraphim de Sarov (v.1754-1833) disait de la vie spirituelle qu'elle est l'acquisition de l'esprit de Dieu. "Une vie guidée, éclairée, soutenue par le saint Esprit, pour l'écrivain, et non pas une vie guidée par les émotions, même si la sensibilité est importante, même si la pensée et l'intelligence sont capitales dans toute démarche d'intériorité."
 

"Pour se rendre disponible à la présence, il est bon de demeurer tranquillement dans sa chambre, comme un colimaçon."

 

Le spirituel, ce qui ne meurt pas en nous

"Tant que je n'ai pas eu cette rencontre dans mon intériorité avec l'esprit, la dimension éternelle, indestructible de l'être, tout périra avec le trépas." La vie spirituelle, pour Jacqueline Kelen, n'a rien d'un luxe réservé aux oisifs, "c'est une question de vie ou de mort". Car ce qui ne meurt pas en nous c'est l'esprit. Et pour atteindre cette "chambre intérieure ou ce santuaire", comme l'appelaient les Pères de l'Eglise, il y a "les religions, les mythes , toutes ces fables qui guident l'être humain et l'amènent à une dimension supérieure, et la philosophie". Or il est possible pour tout être de mener une vie religieuse, de pratiquer des dévotions "de routine", sans avoir de vie spirituelle...
 

Jacqueline Kelen est écrivain. Dans ses livres et au cours de ses séminaires, elle dévoile la connaissance spirituelle que transmettent les mythes et explore les richesses de la vie intérieure. Elle a publié, entre autres, "L'esprit de solitude", "Le livre des louanges", "Les amitiés célestes" (Albin Michel), "La puissance du coeur" (La Table Ronde), "Les floraisons intérieures" (La Table Ronde).

 

Invités

  • Jacqueline Kelen , écrivain

Les dernières émissions

L'émission

Tous les vendredis à 23h00

L'émission de référence de RCF! Un format court et quotidien, complété par une version intégrale le samedi, pour engager une réflexion spirituelle profonde et accessible, autour d'une thématique d'actualité.

Le présentateur

Béatrice Soltner

Formée aux arts plastiques et à l'histoire de l'art Béatrice rejoint RCF en 1994. Elle aime faire émerger la parole et l'offrir en partage. La vie intérieure est son domaine de prédilection. Passionnée par la spiritualité et la psychologie, elle s'intéresse aussi au dialogue entre les églises chrétiennes.