Lectures, soyez spirituels!

Présentée par

S'abonner à l'émission

Grand Angle

mardi 28 juin 2016 à 17h03

Durée émission : 55 min

Lectures, soyez spirituels!

© Mathieu Thomasset

En été on aime lire. C'est aussi le moment d'approfondir le sens de sa vie, d'enrichir sa foi. Pour Christophe Henning et ses invités on peut trouver du spirituel dans des œuvres profanes.

Les chrétiens ont un rapport particulier à l'écrit, puisque Dieu se révèle à travers le Verbe. Sur RCF nous vous proposons régulièrement des lectures, chaque matin dans Les Matinales ou chaque semaine avec Au fil des pages ou En toutes lettres. Nous partagons en effet la conviction que lire ouvre des horizons, et que les ouvrages spirituels permettent d'approfondir le sens de la vie et d'enrichir la foi en Dieu.

 


©Panorama/La Procure - Remise du Prix du livre de spiritualité à Anne Lécu (Juin 2016, Paris)

 

Le 23 juin 2016, le magazine Panorama et la librairie La Procure ont remis à Anne Lécu le Prix du livre de spiritualité pour "Tu as couvert ma honte" (éd. Cerf). Cela fait bientôt 10 ans que ce jury composé de journalistes et de libraires mais aussi de lecteurs de Panorama et de clients de La Procure récompensent des ouvrages. Et se distingue des quelque 3.000 prix remis tous les ans par ses critères bien précis...
 

> EN éCOUTE | DIEU NOUS COUVRE DE sA MISéRICORDE, éMISSION HALTE SPIRITUELLE AVEC ANNE LéCU

 

Parmi ces critères, il faut que l'oeuvre ait une portée spirituelle, qu'elle permette "une quête intérieure", précise François-Xavier Maigre, mais aussi que celle-ci soit accessible du grand public. "On ne recherche pas quelque chose d'élitiste", convient Mathilde Mahieux. On ne recherche pas non plus nécessairement un ouvrage porté par un éditeur chrétien. En témoigne le Prix spécial du jury décerné à Jean-Pierre Lemaire pour son livre "Le pays derrière les larmes" (éd. Gallimard).
 

 

Mais qu'est-ce qu'un livre "de spiritualité"? Pour François-Xavier Maigre, les maisons d'édition dites chrétiennes n'ont pas "le monopole de la spiritualité". Il recommande d'ailleurs la lecture de "L'homme qui fuyait le Nobel", de Patrick Tudoret, un auteur qui ne se dit pas chrétien et dont la maison d'édition (Grasset) n'a rien de confessionnel. Et pourtant, ce livre propose selon lui "une vraie réflexion spirituelle sur le pardon, la résilience".

"Je suis souvent beaucoup plus touché par la spiritualité qui émane d'auteurs dits profanes", confie le rédacteur en chef de Panorama, pour qui il faut réussir à "déceler" dans une oeuvre sa dimension spirituelle. Au lecteur donc d'apprécier ce qui affleure de spirituel dans une écriture ou ce qui dans un roman donne de la densité au quotidien. Cécila Dutter a relevé dans l'oeuvre de Flannery O'Connor une façon d'"exalter le sens du sacré au sein du quotidien".

Lectrice de Mauriac et de Julien Green, chez qui elle dit trouver cette "invisible réalité", Cécila Dutter consacre une biographie à la romancière américaine connue pour "Les braves gens ne courent pas les rues" (publié chez Gallimard 1963). Dans la lignée des William Faulkner et Eudora Welty, Flannery O'Connor inscrit ses "anti-héros" dans "une réalité très crue", celle du vieux sud américain des années 50. Mais cette catholique vivant en milieu protestant se dinstingue par une conviction ferme, sa "mission d'écrivain croyant".

 

Emission en partenariat avec la revue Panorama

 

Invités

  • François-Xavier Maigre, journaliste, rédacteur en chef de la revue Panorama

  • Cécilia Dutter, écrivain

  • Mathilde Mahieux, libraire à La Procure

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le mardi à 17h03, le mercredi à 23h et le samedi à 19h

Spiritualité, patrimoine, littérature, vie de l'Église, développement personnel... Chaque semaine, Christophe Henning anime une table ronde pour engager la discussion avec des acteurs de la vie culturelle, sociale, spirituelle.

Le présentateur

Christophe Henning

Journaliste de presse écrite dans le groupe Bayard, Christophe veut susciter le débat et favoriser la rencontre des témoins. Lecteur infatigable, il partage volontiers ses coups de cœur. Dans les studios parisiens de RCF, il donne la parole aux auteurs, mais aussi aux acteurs de la société et de l’Eglise.