Lytta Basset, rechercher la source qui me fait vivre

Présentée par

S'abonner à l'émission

Halte spirituelle, l'intégrale

lundi 27 août à 21h00

Durée émission : 55 min

Lytta Basset, rechercher la source qui me fait vivre

© Lytta Basset/éditionsAlbin Michel

Selon notre histoire, notre éducation ou nos rencontres, on cultive parfois malgré soi de fausses images de Dieu. Dès lors comment répondre à notre quête de sens, notre soif de vérité ?

Croyant ou pas, chacun porte en soi une quête d'intensité de vie. Dans notre monde où l’avoir, la logique, le rationalisme dictent leurs lois, nous sommes de plus en plus nombreux à puiser dans les richesses des traditions religieuses, à se tourner vers l’art ou la nature. Et "Dieu" dans tout ça ? Lytta Basset publie "La Source que je cherche" (éd. Albin Michel). Un ouvrage où elle montre à quel point la quête de sens est une démarche éminemment intime. "Sur un sujet pareil je n'avais de leçon à donner à personne."
 

 Ce que recherchent beaucoup de nos contemporains, c'est "un souffle, quelque chose qui les traverse, qui les pousse, qui les fait aller de l'avant pour plus de liberté"

 

nos contemporains en quête de vérité

Depuis 30 ans, Lytta Basset accompagne des personnes dans leurs parcours spirituel. Philosophe et théologienne, elle constate chez beaucoup "un besoin de lumière, de chercher sa propre vérité, la vérité qui nous habite profondément". Cette vérité dont parle le Christ, quand il dit "La vérité vous rendra libre"  (Jn 8, 32). Ce que recherchent beaucoup de nos contemporains, c'est "un souffle, quelque chose qui les traverse, qui les pousse, qui les fait aller de l'avant pour plus de liberté."
 


 

"Les oripeaux dont on a affublé dieu"

Un Dieu indifférent, pervers, sadique ou tout-puissant. Selon notre histoire, notre éducation ou nos rencontres, on cultive parfois malgré soi de fausses images de Dieu, affublées d'oripeaux. "Des images qui barrent la route à la source, toujours neuve, toujours fraîche, toujours imprévisible." Lytta Basset nous le dit, même dans la Bible, l'image de Dieu évolue.

Parfois, on rejette Dieu quand on a été déçu par une personne d'Église. Ces "blessures d'Église", qui ternissent l'image de Dieu "par tellement de déception et de destruction de confiance", "navrent profondément" la théologienne. Pour ne pas rejeter Dieu avec ses fidèles, il appartient à chacun d'avancer au plus profond de soi vers la source.

 

Émission diffusée en février 2017

 

Invités

  • Lytta Basset , philosophe, théologienne

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le vendredi à 23h et le samedi à 21h

L'émission de référence de RCF ! Un format court et quotidien, complété par une version intégrale le samedi, pour engager une réflexion spirituelle profonde et accessible, autour d'une thématique d'actualité.

Le présentateur

Béatrice Soltner

Formée aux arts plastiques et à l'histoire de l'art Béatrice rejoint RCF en 1994. Elle aime faire émerger la parole et l'offrir en partage. La vie intérieure est son domaine de prédilection. Passionnée par la spiritualité et la psychologie, elle s'intéresse aussi au dialogue entre les églises chrétiennes.