Mattéo Ricci, un missionnaire italien devenu chinois (5/5)

Présentée par ,

S'abonner à l'émission

L'Orient Express

vendredi 30 avril à 11h00

Durée émission : 12 min

L'Orient Express

Les fruits missionnaires et la défaite
A la fin de sa vie en 1610, Matteo Ricci avait à peine 58 ans, l’on pouvait compter jusqu’à 2000 Chrétiens en Chine, dont 300 à Pékin et parmi ces derniers 48 fonctionnaires de de l’Empereur. Par ses bonnes relations auprès de l’Empereur, il obtint de lui la reconnaissance du Christianisme comme religion en Chine et qu’elle puisse être pratiquée en tant que telle. Matteo Ricci prévoyait encore un temps long et dur d’évangélisation. Malheureusement, là où il y a le succès, il y a aussi la jalousie, le malentendu et la prétention de ceux qui ne sont pas du terrain. Par leurs imprudences et leur manque de diplomatie, ils ont empêché que le Royaume du Christ prenne vraiment racine dans l’Empire du Milieu dont les conséquences se sentent encore aujourd’hui.

Les dernières émissions

L'émission

Chaque vendredi à 11h00, dimanche 09h15

Echanges sur l'actualité avec des regards croisés d'Orient et d'Occident, à la lumière de la foi et de la tradition chrétienne.

Les présentateurs

Christine Salloum

Historienne, spécialisée sur les relations avec le Moyen Orient, Directrice de l’Institut Méditerranéen d’Etudes sur les Chrétiens d’Orient, ses domaines de recherches sont l’immigration et l’intégration dans le contexte international, la médiation interculturelle et interreligieuse.

Albert-Henri Kühlem

Père dominicain, fondateur et directeur du Centre Cormier. Docteur en Théologie de l'Université de Fribourg/Suisse. Enseignant de philosophie politique, d’éthique de sciences religieuses et d'allemand (pratique de la conversation orale) au Centre Cormier. Enseignant de philosophie, d’éthique et de sciences religieuses au Studium de Droit Canonique de Lyon. Enseignant de Philosophie au Séminaire de Toulon. Chroniqueur de Philosophie à la Radio RCF dialogue.