P. Jean-Marie Gueullette, un regard chrétien sur la méditation

Présentée par

S'abonner à l'émission

En Toutes Lettres

lundi 3 avril 2017 à 16h00

Durée émission : 25 min

En Toutes Lettres

© Corinne SIMON/CIRIC - 30 mai 2015: Méditation de pleine conscience, initiée par le P. Patrice GOURRIER

La tradition chrétienne de la méditation va à l'encontre de l'illusion du lâcher-prise, du "cocooning de la sérénité". Le P. Jean-Marie Gueullette la présente comme un combat - et un trésor.

Si on parle peu de la prière silencieuse c'est qu'elle ne fait pas de bruit et beaucoup de bien. L'engouement actuel pour la méditation fait la part belle aux neurosciences, à l'hindouismes ou au yoga. Rarement au christianisme. Ce pourquoi le P. Jean-Marie Gueullette publie "L’Assise et la présence" (éd. Albin Michel). "Nous avons dans la tradition chrétienne un trésor." Son recueil propose des conseils et des témoignages pour vivre la prière silencieuse.
 

"Dans la prière, tout l'enjeu est de nous tenir en Dieu, auprès de Dieu, de même que Dieu se tient près de nous"

 

Ce qui différencie la méditation de la prière chrétienne

À la fois religieux et médecin, le P. Gueullette parle autant dans ses livres de l'amitié que de l'osthéopathie, de la beauté d'un geste ou de la guérison. Avec son dernier essai, il témoigne à nouveau d'une façon chrétienne d'être au monde, accessible à tous.
 

 

"Aujourd'hui on est souvent embarqué dans un mode de vie qui nous explose, qui nous emplit de bruits et d'images." Rien d'étonnant donc dans le succès remporté par la méditation. En revanche, pourquoi délaisse-t-on l'apport du christianisme? Il existe une manière chrétienne de méditer, mais elle va au-delà d'une présence à soi et au monde. "Dans la prière il ne s'agit pas simplement d'être là, mais de reconnaître qu'il y a une présence qui nous précède: celle de Dieu, explique le P. Gueullette, et que tout l'enjeu est de nous tenir en Dieu, auprès de Dieu, de même que Dieu se tient près de nous."

 

"Ce qui dépend de l'homme c'est seulement de se rendre disponible, de se tenir dans la présence de Dieu qui, lui, se tient présent à ses côtés. Cette disponibilité n'est pas passivité, elle est le fruit d'un combat constant, d'une décision volontaire de se tenir présent à Dieu - décision sans cesse à reprendre."
P. Jean-Marie GUEULLETTE, "L’Assise et la présence"

 

La prière comme un combat

Le "lâcher-prise", pour le dominicain, c'est du "spirituellement correct", qui relève de "l'illusion" de croire qu'on peut tout lâcher. Le P. Gueullette veut nous aider à renouer avec "le réalisme de la tradition chrétienne" qui montre la prière silencieuse comme un combat, et qui relève de la volonté: à l'inverse d'un "grand cocooning de la sérénité". Ceux qui liront son livre sont avertis: "Il ne faut pas envisager la prière comme un état stable." Choisir un moment de la journée pour ne rien faire, ne pas bouger, et pendant ce temps-là "inlassablement  se recentrer".

 

Prêtre dominicain, médecin et théologien, le P. Jean-Marie Gueullette est directeur du centre interdisciplinaire d'éthique de l'Université catholique de Lyon (UCLy)

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 11h30, 23h30 et 04h30

Christophe Henning reçoit chaque semaine un auteur: travail théologique, questions pastorales, dimension liturgique, vie spirituelle, dialogue des religions… Autant de questions évoquées dans un tête-à-tête direct et nourri avec l’auteur.

Le présentateur

Christophe Henning

Journaliste de presse écrite dans le groupe Bayard, Christophe veut susciter le débat et favoriser la rencontre des témoins. Lecteur infatigable, il partage volontiers ses coups de cœur. Dans les studios parisiens de RCF, il donne la parole aux auteurs, mais aussi aux acteurs de la société et de l’Eglise.