Une spiritualité de l'unité

Présentée par

S'abonner à l'émission

Halte spirituelle, l'intégrale

samedi 9 juillet 2016 à 23h00

Durée émission : 55 min

Une spiritualité de l'unité

© ciri

"Que tous soient un" (Jn, 17). L'unité peut se vivre en soi, avec les autres, en Dieu. Elle est au cœur de la spiritualité des Foccolari. Maria Voce répond à Véronique Alzieu.

"Que tous soient un." (Jean, 17) - Au coeur de la spritualité des Foccolari, il y a l'unité. L'unité intérieure, l'unité avec les autres, l'unité du monde et l'unité en Dieu. Le mouvement des Focolari a été fondé en 1943 par Chiara Lubich (1920-2008). Personnalité charismatique et figure de référence du XXe siècle, Chiara Lubich a compris comme une révélation combien elle était aimée de Dieu.

Les Foccolari, "un peuple né de l’Évangile" pour Chiara Lubich. L'Evangile a été pour la fondatrice de L'oeuvre de Marie - autre nom des Foccolari - une expérience personnelle de vie. Se savoir aimé de Dieu c'est croire que Dieu sait tout de nous, qu'il s'intéresse à nous, "et que jamais nous ne sommes orphelins", explique Maria Voce. Un amour si puissant qu'il invite à vouloir aimer en retour, à vivre selon l'Evangile.

On a tous en nous une étincelle de l'amour de Dieu. Le mouvement des Foccolari, qui regoupe aujourd'hui des milions de personnes sur les cinq continents, a pour mission de faire découvrir cette étincelle en chaque homme. Chaque parole d'Evangile demande une conversion, un engagement spécial.

> Mouvement des Foccolari

 

Emission enregistrée en août 2015

Invités

  • Maria Voce , présidente du mouvement international des Focolari

Les dernières émissions

L'émission

Tous les vendredis à 23h00

L'émission de référence de RCF! Un format court et quotidien, complété par une version intégrale le samedi, pour engager une réflexion spirituelle profonde et accessible, autour d'une thématique d'actualité.

Le présentateur

Véronique Alzieu

Journaliste à RCF depuis 1993, Véronique s'est spécialisée au fil des ans dans le domaine de la foi, de la vie spirituelle et de la recherche de sens. Elle a choisi la radio parce que c'est un média de proximité, chaleureux sans être intrusif. Son léger accent trahit ses origines pyrénéennes qu'elle revendique avec joie!