Alsace | La fraternité compatible avec la politique ?

20 janvier 2017 Par

Le mouvement politique pour l’unité, né des Focolari, propose le 28 janvier une réflexion sur le thème « La fraternité est compatible avec la politique ? ». Michel Batt explique la démarche.

00:00

00:00


Le mouvement politique pour l’unité (MPPU) rassemble des personnes en lien avec la politique : des élus de partis différents, des employés de la fonction publique, des citoyens qui font l’expérience fondamentale que la fraternité est un moteur essentiel de la vie politique.

Il organise le samedi 28 janvier 2017 de 14h à 18h et le dimanche 29 janvier de 9h à 15h, au centre culturel Saint-Thomas 2, rue de la Carpe Haute à Strasbourg, deux journées de réflexion  et d’échanges d’expériences sur le thème « La fraternité est-elle compatible avec la politique ? ».

A quelques semaines des élections présidentielles puis législatives pleines d’incertitudes et de questionnements, dans un contexte marqué par des frustrations et des peurs, le MPPU appelle à rechercher ensemble le sens du bien commun et à former sa conscience politique, à penser la politique autrement comme les évêques y invitent chaque citoyen.

Le samedi sera consacré à la pertinence de la fraternité pour construire sa conscience politique : Gabirel Nissim, op, président de l’ACAT France, Cristina Guarda, jeune conseillère régionale de Vénétie, et Marco Titli, conseiller municipal de Turin, apporteront leur expérience. Le dimanche fera place à un échange entre élus locaux lors d’une table ronde sur le thème « le dialogue mis à l’épreuve dans l’exercice d’un mandat.

Michel Batt, responsable de MPPU en Alsace, tirera en conclusion les perspectives élaborées ensemble durant des deux journées.

Précisions et inscription : mppu.strasbourg@gmail.com    /   tel : 03 88 07 78 74