30 ans après Tchernobyl: pour ou contre le nucléaire?

Présentée par

S'abonner à l'émission

Equateur

mardi 19 avril 2016 à 21h00

Durée émission : 55 min

Equateur

© MichaelBUNELCIRIC / Le 13 novembre 2015, des pèlerins climatiques prennent en photo la centrale nucléaire de Cattenom en Lorraine, France

L'ONU considère que plus de 9 millions d'adultes et 2 millions d'enfants ont souffert de la la catastrophe de Tchernobyl, le 26 avril 1986. Débat sur le nucléaire animé par Teddy Follenfant.

La France compte aujourd’hui 58 réacteurs de différentes puissances répartis sur 19 centrales nucléaires. Cela représente le parc nucléaire le plus important au monde au regard de sa population. C’est à Chinon que débute en 1957 la construction du 1er réacteur électronucléaire à usage civil en France. Il produira ses premiers kilowattheures en juin 1963. Deux autres sont ensuite entrés en activité avant la décision des années 70 d’abandonner cette technologie au profit des réacteurs à eau pressurisée qui équipent aujourd’hui les centrales françaises.

Le nucléaire représente 77% de la production d’énergie totale en France en 2014 contre 13% pour l’hydraulique, 5% pour les centrales thermiques à combustibles fossiles, 3% pour l’éolien et 1% pour le photovoltaïque. La France est le 2è producteur mondial d’électricité nucléaire derrière les Etats-Unis et loin devant la Russie et la Chine. Aujourd’hui, 434 réacteurs nucléaires sont en fonctionnement dans le monde et l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) mise sur 287 nouvelles tranches dans le monde d’ici 2030. En France, le secteur nucléaire regroupe 2.500 entreprises et 220.000 salariés. Certaines régions ont développé des compétences nucléaires spécifiques comme la Région Rhône-Alpes dans l’enrichissement de l’uranium. La filière du nucléaire génère un chiffre d’affaires de 46 milliards d’euros.

Un réacteur en fonctionnement n’émet aucun rejet de CO2. Par contre, la construction et le démantèlement des centrales, en particulier des réacteurs, sont néanmoins émetteurs de CO2. La loi sur la transition énergétique, pour une croissance verte prévoit une réduction de 75% à 50% de la part du nucléaire dans le Mix énergétique d’ici 2025 et plafonne sa puissance à son niveau actuel. Un réacteur nucléaire EPR est actuellement en construction à Flamanville (Basse-Normandie) et devrait être mis en service en 2017. Selon EDF, les objectifs de conception et d’exploitation de l’EPR permettent une utilisation plus efficace du combustible, une diminution de 17% de la consommation de combustible par rapport aux autres réacteurs, et une production réduite de déchets radioactifs de l’ordre de 30%. Il sera aussi le réacteur le plus puissant au monde mais son coût de construction ne fait que progresser.

L’Energie nucléaire permet aux Français de payer leur électricité 22% moins cher que la moyenne européenne et deux fois moins cher qu’en Allemagne selon les chiffres publiés par Eurostat. Le coût le production de l’électricité nucléaire est de 59,8 euros le mégawattheure alors qu’il faut compter environ 80 euros pour l’éolien, 100 euros pour l’énergie photovoltaïque, 100 euros pour les centrales à charbon ou au gaz et seulement 15 à 20 euros pour l’eydroélectricité.

Invités

  • Roland Desbordes , président de la CRIIRAD (Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité)

  • Michel Gay , association des Ecologistes Pour le Nucléaire

  • Isabelle Jouette , directrice de la communication de la SFEN (Société française d'énergie nucléaire)

  • Philippe Lambersant , membre du réseau Sortir du nucléaire

Les dernières émissions

L'émission

Economie, environnement, société... avec Teddy Follenfant découvrez l'actualité du Développement durable.

Le présentateur

Teddy Follenfant

Agronome de formation et journaliste à BFM de 1993 à 2004, Teddy rejoint ensuite RCF pour animer Equateur. Auteur de 3 livres sur le développement durable, son cheval de bataille, il a aussi mené plusieurs missions humanitaires pour défendre les chrétiens du Liban. Son amitié avec le cardinal Decourtray compte beaucoup pour lui.