Comment et pourquoi limiter le sucre ?

Présentée par Bérengère Lou

S'abonner à l'émission

À votre service

mardi 14 novembre à 10h00

Durée émission : 55 min

Comment et pourquoi limiter le sucre ?

Le sucre n'est pas un aliment à bannir, mais il faut en contrôler sa consommation, en particulier pour les personnes en surpoids ou ayant des problèmes métaboliques.

Avec 35 kg de sucre consommé par an et par habitant, il n’y a pas de doute : nous consommons trop de sucre.
Alors que celui-ci aurait des effets néfastes tant sur notre poids que sur notre santé générale, Docteur  Marie-Pierre Larmaraud nous donne quelques astuces pour réussir à réduire votre consommation de sucre. 

Attention, il n’est pas question de supprimer le sucre (« glucides ») de notre alimentation puisqu’il est indispensable à certains organes comme le cerveau, mais plutôt de limiter, ou du moins contrôler, la consommation de sucre raffiné.

En un siècle, la consommation de sucre par personne et par an a augmenté d’environ 30 kilos ! 
Pas étonnant, puisque 40% des produits que nous consommons en contiennent.
Et chaque jour, un français consomme en moyenne 70 grammes de sucre.

Limiter le sucre dans notre alimentation, c’est bon pour la santé !

Le groupe des produits sucrés est constitué du sucre, des boissons sucrées, du miel, des confitures, des bonbons, du chocolat et des barres chocolatées, du sirop, des gâteaux…

Ces aliments et boissons ne sont pas nécessaires au bon fonctionnement de notre corps mais ils sont une source de réconfort et de plaisir. L’excès de sucre est à l’origine du diabète de type 2, de la prise de poids, de caries dentaires… 

Comment limitez le sucre ?

En cas de faim, il est préférable de consommer d’autres types d’aliments comme des féculents.

Attention : les céréales du petit déjeuner sont en général sucrées, voire sucrées et grasses.

Nombre d’aliments dits sucrés apportent aussi des graisses en quantité non négligeables (chocolat et barres chocolatées, pâtisseries…).
Comparer quelques produits grâce aux indications sur les emballages permet de mesurer leurs taux de matières grasses et de sucres (toujours comparer pour 100 g de produit et non à l’unité).

Un jus de fruits est aussi sucré qu'un soda !

Contrairement aux idées reçues, les jus de fruits ne sont pas forcément meilleurs pour la santé que les autres boissons sucrées. Mieux vaut consommer des fruits entiers. Mais attention : en jus, c'est ½ à 1 verre par jour. Soit pas plus de 150 ml. 

Consommer trop de smoothies peut avoir un impact négatif sur la santé.  
Cette boisson fruitée regorge de fructose (sucre des fruits).

En la matière, il est recommandé de privilégier le « fait maison » ! Non seulement parce que la liste des ingrédients est sans surprise : pas de sucre ajouté, d’édulcorants ni de conservateurs, mais également parce qu’ainsi préparé, le smoothie permet une consommation immédiate, et donc une perte quasi-nulle de vitamines.

De plus, pour éviter un apport riche en sucre, le smoothie ne doit contenir que des fruits sans ajout de lait, yaourt, jus de fruit…

Pour faire un bon smoothie, on mise sur la variété : pomme, framboise, orange, etc ! 

Emission réalisée avec le soutient de la Mutuelle Intégrance : https://www.integrance.fr/ 

Invités

  • Docteur Marie-Pierre Larmaraud , spécialiste en endocrinologue métabolique à Dialogs

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 10h00 et 01h00

Informatique, santé, éducation, droit, jardinage: tous les matins, Bérengère Lou vous apporte des conseils pratiques pour mieux vivre au quotidien. Une émission interactive. Posez vos questions ou témoignez en direct pendant l’émission au 04 72 38 20 23* par mail à avotreservice@rcf.fr Vous pouvez aussi adresser un mail en vous rendant dans la rubrique "Nous contacter". (*appel non surtaxé)

Le présentateur

Bérengère Lou