Comment mieux prévenir les accidents du travail

Présentée par

S'abonner à l'émission

À votre service

mardi 5 février à 10h00

Durée émission : 55 min

Comment mieux prévenir les accidents du travail

© pixabay.com

Même si la tendance est à la baisse, on en comptait près de 633 000 en 2017. Quelles sont les causes ? Décryptage de trois spécialistes.

Le travail, c’est la santé, chantait Henri Salvador dans les années 60. Oui. A condition de ne pas y laisser sa peau. Or, d’après les derniers chiffres de la Sécurité sociale, en 2017, près de 633 000 accidents du travail ont été enregistrés en France, soit une légère hausse de 1, 1 % par rapport à 2016. Mais qu’est-ce qu’on entend par "accidents du travail "? Quelles sont les formalités à suivre quand ça arrive ? Le stress peut-il être considéré comme un facteur de risque ?  L'éclairage d'une avocate en droit du travail, d'un spécialiste en ressources humaines et d'un expert en bien-être au travail 

Invités

  • Mélanie Chrétienne, Avocate en droit social au cabinet BCTG

  • David Mahé, administrateur à Consult’in France et président de Stimulus, un cabinet conseil en matière de bien-être et santé au travail

  • Jean-Marc Morel, Associé au cabinet audit et conseil RSM et président du club social de l’ordre des experts comptables Rhône -Alpes

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 10h00 et 01h00

Informatique, santé, éducation, droit, jardinage: tous les matins, Vincent Belotti vous apporte des conseils pratiques pour mieux vivre au quotidien. Une émission interactive.Posez vos questions ou témoignez en direct pendant l’émission au 04 72 38 20 23* par mail à avotreservice@rcf.frVous pouvez aussi adresser un mail en vous rendant dans la rubrique "Nous contacter".(*appel non surtaxé)

Le présentateur

Vincent Belotti

Ado, Vincent écoutait dans son lit les voix de la nuit, espérant un jour passer de l’autre côté du transistor. Après avoir couvert l’actualité pour RCF Haute-Savoie puis RCF Lyon, il a animé A votre service puis Ca va mieux en le disant. Avec C’est aussi de l’info une nouvelle aventure commence. Mais il n’abandonne pas sa collection d’appareils de TSF des années 30 à 50.