Comment se préparer à l'arrivée du premier enfant?

Présentée par

S'abonner à l'émission

À votre service

lundi 15 avril à 10h00

Durée émission : 55 min

Comment se préparer à l'arrivée du premier enfant?

© Kelly Sikkema / Unsplash

Non seulement l'arrivée du premier enfant bouscule les habitudes prises au sein du couple, mais elle fait aussi resurgir le passé de chacun des parents...

L'arrivée du premier enfant est "un événement hautement fondateur pour le couple". Là où un couple fonctionnait jusque là en duo, parfois entretenant une relation fusionnelle, désormais il va devoir composer avec une tierce personne. Conseils de Brigitte Roudière, conseillère conjugale et familiale au CLER Amour et Famille.
 

un enfant, et Tout change dans la vie du couple

À notre époque, il arrive de plus en plus fréquemment que l'enfant arrive alors que le couple a déjà pris ses habitudes. Que les repères ont déjà été posés. Or l'enfant vient bousculer fortement ces habitudes et remettre en question certains repères. On a beau prévoir tout cela avant l'arrivée de l'enfant, on se heurte à tout ce que l'on ne peut pas prévoir. Tous ces petites choses du quotidien dont on ne soupçonne pas le temps que cela prend : ranger la salle de bain, faire partir la machine, vérifier le poids du nourrisson, s'inquiéter du petit rot qui ne vient pas, penser à jeter les couches...

Si on ne peut pas tout prévoir, pourquoi faut-il quand même organiser l'arrivée du bébé ? Parce que tout ce qui est matière à discussion - courses, alimentation, budget, répartition des taches - est bon pour le couple. "Tout ce qui aura pu être échangé, discuté, négocié sera toujours ça de gagné en terme de découverte sur l'autre."
 

Psycho : ce qui se passe dans l'esprit des parents  

Tous les enfants portent quelque chose qui ne leur appartient : les projections mentales de leurs parents. Il y a là un enjeu "important à mesurer" au sein du couple : prendre conscience de ce que soi-même ou l'autre parent désire réparer de son enfance blessée ou bien reproduire de son éducation que l'on considère réussie. Et c'est encore plus vrai pour un premier enfant. "Le premier enfant n'est pas seulement un enfant,  il porte innocemment et bien involontairement tous les espoirs d'une guérison ou d'une conviction d'avoir reçue une éducation réussie, et sur laquelle on va s'appuyer." 

Or, "on ne répare pas son passé douloureux", prévient Brigitte Roudière. En revanche, il appartient à chaque parent de se poser la question, d'en parer avec l'autre parent, et de tenter de regarder sa propre histoire de la manière la plus paisible qui soit. "Un enfant est un être à part entière" : comment faire pour que mon enfant ne soit pas une réplique de mon histoire ou une réparation de mon passé ?  

 

Invités

  • Brigitte Roudière, conseillère conjugale et familiale au CLER Amour et Famille

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 10h00 et 01h00

Informatique, santé, éducation, droit, jardinage: tous les matins, Vincent Belotti vous apporte des conseils pratiques pour mieux vivre au quotidien. Une émission interactive.Posez vos questions ou témoignez en direct pendant l’émission au 04 72 38 20 23* par mail à avotreservice@rcf.frVous pouvez aussi adresser un mail en vous rendant dans la rubrique "Nous contacter".(*appel non surtaxé)

Le présentateur

Bérengère Lou