Découvrir les MDA, Maisons des Adolescents

Présentée par

S'abonner à l'émission

À votre service

mercredi 6 février à 10h00

Durée émission : 55 min

Découvrir les MDA, Maisons des Adolescents

© pixabay.com

Vers qui se tourner quand on est ado et que ça ne va pas ? Une piste: franchir la porte des MDA, présentes un peu partout en France.

On l’appelle l’âge bête, l’âge tendre ou l’âge ingrat. Autant de qualificatifs pour désigner l’adolescence. Une période, on le sait, de mutation physique et psychologique, qu’on a parfois du mal à vivre . Vers qui se tourner quand ça ne va pas et que le dialogue est rompu ? Les MDA peuvent être un lieu ressource pour une écoute et un accompagnement personnalisé et gratuit. Une mission qui s'adresse aussi aux parents.  Mais qu’est-ce qu’on peut attendre ? Pourquoi pousse-t-on la porte ?  Des réponses avec deux représentants de la MDA de Lyon 3e, ainsi qu'Elisabeth Martineau , rédactrice en chef de "L'enfant et la Vie", qui a consacré un article sur la MDA de St Etienne.
(Pour connaitre l'adresse de la MDA la plus proche: www.anmda.fr)

Invités

  • Elisabeth Martineau , Rédactrice en chef du magazine "L'enfant et la vie"

  • Phillipe Marchois , Psychologue clinicien à la MDA de Lyon 3e

  • Nawal Sekkat , Éducatrice spécialisée à la MDA Lyon 3e

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 10h00 et 01h00

Informatique, santé, éducation, droit, jardinage: tous les matins, Vincent Belotti vous apporte des conseils pratiques pour mieux vivre au quotidien. Une émission interactive.Posez vos questions ou témoignez en direct pendant l’émission au 04 72 38 20 23* par mail à avotreservice@rcf.frVous pouvez aussi adresser un mail en vous rendant dans la rubrique "Nous contacter".(*appel non surtaxé)

Le présentateur

Vincent Belotti

Ado, Vincent écoutait dans son lit les voix de la nuit, espérant un jour passer de l’autre côté du transistor. Après avoir couvert l’actualité pour RCF Haute-Savoie puis RCF Lyon, il a animé A votre service puis Ca va mieux en le disant. Avec C’est aussi de l’info une nouvelle aventure commence. Mais il n’abandonne pas sa collection d’appareils de TSF des années 30 à 50.