Devenir secouriste en santé mentale

Présentée par

S'abonner à l'émission

À votre service

lundi 20 janvier à 10h00

Durée émission : 55 min

Devenir secouriste en santé mentale

© pixabay.com

Soutenir une personne en voie de détresse mentale, mais sans jouer les psychologues, c'est ce que propose un programme de formation qui se développe en France.

Savoir réagir sans paniquer quand une personne fait un malaise, ça s’apprend dans les formations aux gestes de premiers secours. Mais que faire quand un proche présente des troubles dépressifs, d’anxiété ou d’addiction ? S'il elles sont moins connues, il existe bel et bien des formations

C’est ce qu’on appelle les PSSM, Premiers secours en santé mentale, une formation qui vient de s'implanter en France. D'où vient-elle ? En quoi ça consiste ? Comment ça se déroule ? Qui peut-elle concerner ? Réponses avec ceux qui l'ont lancée en France.

 

> Premiers secours en santé mentale (Pssm)
> Union nationale des familles et amis de personnes malades et /ou handicapées psychiques (Unafam)

 

Invités

  • Jacques Marescaux, président de l'association PSSM France

  • Caroline Jeanpierre, coordinatrice, chargée du développement de l'association PSSM France

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 10h00 et 01h00

Informatique, santé, éducation, droit, jardinage: tous les matins, Vincent Belotti vous apporte des conseils pratiques pour mieux vivre au quotidien. Une émission interactive.Posez vos questions ou témoignez en direct pendant l’émission au 04 72 38 20 23* par mail à avotreservice@rcf.frVous pouvez aussi adresser un mail en vous rendant dans la rubrique "Nous contacter".(*appel non surtaxé)

Le présentateur

Vincent Belotti

Ado, Vincent écoutait dans son lit les voix de la nuit, espérant un jour passer de l’autre côté du transistor. Après avoir couvert l’actualité pour RCF Haute-Savoie puis RCF Lyon, il a animé A votre service puis Ca va mieux en le disant. Avec C’est aussi de l’info une nouvelle aventure commence. Mais il n’abandonne pas sa collection d’appareils de TSF des années 30 à 50.